Cancer du sein : le risque diminue dès une heure de marche par jour

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 09 Octobre 2013 : 21h14

Une étude américaine confirme les bénéfices de l’activité physique en prévention du cancer du sein.

Il est surtout démontré dans cette étude qu’une heure de marche par jour suffit à faire baisser de 14% le risque de développer un cancer du sein.

De quoi nous inciter toutes à marcher quotidiennement !

Impact de l’activité physique sur le risque de cancer du sein

Il s’agit d’une enquête de grande ampleur menée auprès de 73.615 femmes suivies durant 17 ans et parmi lesquelles 4.760 ont développé un cancer du sein.

L’influence de nombreux facteurs de risque a été examinée (poids, IMC, traitements hormonaux…), et seule l’activité physique s’est révélée avoir un impact positif sur le risque de cancer du sein.

Par rapport aux femmes sédentaires, celles pratiquant une activité physique modérée voient leur risque de cancer du sein diminuer de 24%. Mais une simple marche de 60 minutes par jour permet à elle seule de diminuer ce risque de 14%.

L’intérêt de cette étude a été de considérer les activités physiques de faible intensité, comme la marche, le rôle des activités plus intenses ayant été démontré.

PUB

Cancer du sein : n'oubliez pas le dépistage…

La publication de ce résultat tombe en plein Octobre rose, mois dédié au cancer du sein, utilisé par les autorités de santé pour promouvoir le dépistage organisé et inciter les femmes de 50 à 74 ans à se faire dépister tous les deux ans. L’examen repose sur la réalisation d’une mammographie dans un centre agréé pratiquant la double lecture.

On retiendra que la prévention du cancer du sein passe par le dépistage mais qu’il est aussi possible de s’en prémunir en s’entourant de facteurs protecteurs : activité physique même douce, alimentation saine, lutte contre le surpoids, etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 09 Octobre 2013 : 21h14
Source : Hildebrand J.S. et al., Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, doi: 10.1158/1055-9965.EPI-13-0407, October 2013 22; 1906.
A lire aussi
15 ans de tabagisme majorent mon risque de cancer du sein de 34%Publié le 08/06/2011 - 12h46

Le 47e congrès de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) a été l’occasion de présenter les grandes nouveautés thérapeutiques dans le domaine du cancer, mais aussi les progrès en matière de prévention. C’est ainsi que le tabagisme est revenu sur le devant de la scène et tout...

Bouger pour réduire son risque de cancer du seinPublié le 16/03/2009 - 00h00

Une étude européenne indique que les femmes qui passent le plus de temps à accomplir des tâches domestiques sont celles qui ont le moins de risque de développer un cancer du sein. En réalité, toute forme d'activité physique, le ménage comme les autres, semble bénéfique en termes de...

Plus d'articles