Cancer de la prostate : mieux guider une biopsie

Publié par La Fondation ARC le Lundi 21 Janvier 2013 : 10h53

En couplant échographie et IRM, des médecins améliorent la technique de biopsie de la prostate, étape indispensable au diagnostic du cancer.

Diagnostic du cancer de la prostate : biopsie « en aveugle »

Le diagnostic du cancer de la prostate repose aujourd'hui sur une biopsie : le tissu, prélevé grâce à une aiguille introduite dans le rectum, est ensuite analysé pour rechercher d'éventuelles cellules cancéreuses.

Aujourd'hui, l'aiguille est guidée vers la prostate avec l'assistance de l'échographie, mais la technique ne permet toutefois pas de visualiser l'éventuelle tumeur : la biopsie est donc effectuée « en aveugle » sur la prostate.

Pour améliorer la précision du prélèvement, une équipe de l'Université de Californie à Los Angeles (États-Unis) a développé une technologie mêlant échographie et imagerie par résonance magnétique (IRM) pour une représentation plus précise des lésions suspectes.

Biopsie du cancer de la prostate : associer échographie et IRM

  • Première étape : le médecin réalise une IRM de la prostate à la recherche de lésions potentiellement cancéreuses, cette détection étant possible grâce à la meilleure résolution de cette technique par rapport à l'échographie.
  • Seconde étape : les données de l’IRM sont fusionnées en temps réel aux images 3D de l'échographie effectuée pendant la biopsie. Ainsi, l'indication des zones suspectes décelées par le premier examen guide le geste du médecin qui effectue le prélèvement.

Cette méthode combine les avantages des deux techniques d'imagerie : la bonne résolution de l'IRM et le caractère pratique de l'échographie.

Testée chez plus de 170 patients, cette technique de biopsie ciblée a donné de bons résultats. Elle devrait permettre de réduire le nombre de biopsies et de détecter plus tôt des tumeurs cancéreuses de la prostate.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 21 Janvier 2013 : 10h53
Source : Fondation Arc, G.A. Sonn et al. Targeted Biopsy in the Detection of Prostate Cancer Using an Office Based Magnetic Resonance Ultrasound Fusion Device. The Journal of Urology. En ligne le 10 décembre 2012.
A lire aussi
Boule ou irrégularité dans un sein : est-ce un cancer ? Publié le 01/12/2008 - 00h00

Dans 8 cas sur 10, une irrégularité ou une boule dans un sein n'est pas cancéreux. Le plus souvent, ces phénomènes évoluent durant un mois pour disparaître en fin de cycle. Il est important de surveiller de telles modifications et au moindre doute de consulter son médecin ou gynécologue...

Cancer du cerveauPublié le 19/03/2003 - 00h00

En matière de cancer du cerveau, il est important de distinguer les tumeurs primitives, les lymphomes et les métastases cérébrales, qui se traitent différemment et n'ont pas toutes le même pronostic.

Cancer du col de l'utérusPublié le 28/01/2002 - 00h00

Le cancer du col de l'utérus, c'est 2.800 nouveaux chaque année et 1.000 décès ! L'introduction dans le calendrier vaccinal du vaccin contre les papillomavirus pour les jeunes filles, ne doit pas faire oublier qu'un frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus reste indispensable...

Plus d'articles