Cancer de l'oesophage : trois facteurs de risque au féminin

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Janvier 2001 : 01h00
-A +A
Dans les pays développés, le nombre de femmes touchées par un cancer de l'oesophage ne cesse de s'accroître. Trois facteurs de risque du cancer de l'oesophage viennent d'être identifiés. Inversement aux cas masculins, le tabagisme n'en fait pas partie.

Au cours des vingt dernières années, le cancer de l'œsophage (ou adénocarcinome de l'œsophage) a considérablement augmenté dans les pays industrialisés. En Europe, la Grande Bretagne est le pays le plus touché avec 50% des cas féminins.

Dans le but de contrer ce phénomène, une étude a tenté de rechercher d'éventuels facteurs de risque en comparant les habitudes de vie (recueillies à l'aide d'un questionnaire très complet) d'un groupe de femmes atteintes d'un cancer de l'œsophage à un groupe témoin. L'analyse des données fait ressortir trois facteurs, présents chez 96% des femmes malades :· le surpoids ;· l'absence d'allaitement après une grossesse ;· la faible consommation de fruits.De façon surprenante, l'alcool et le tabagisme n'y figurent pas alors qu'ils ont été incriminés chez les hommes lors d'une étude similaire.

Même si le nombre de femmes ayant participé à cette étude n'est pas très élevé (74 sujets dans chaque groupe), ces résultats devraient permettre d'orienter des mesures de prévention face à une affection grave, de plus en plus fréquente et souvent détectée trop tardivement, car les premiers symptômes apparaissent généralement à un stade avancé de la maladie. Les premiers signes se manifestent par une difficulté à déglutir (ou dysphagie), les aliments se bloquent parfois dans l'oesophage, puis de façon permanente et douloureuse avec des sensations d'inconfort digestif. Le mieux est de ne pas attendre les symptômes en effectuant régulièrement un bilan. Une surveillance étroite est nécessaire chez les patients atteints de maladies prédisposant à ce type de cancer (achalasie, oesophagite). Et bien sûr de ne pas fumer, d'éviter l'alcool et de respecter une hygiène alimentaire (alimentation variée et équilibrée avec une consommation suffisante de fruits et de légumes).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Janvier 2001 : 01h00
Source : Le Quotidien du Médecin, N°6828, jeudi 4 janvier 2000.
A lire aussi
Cancer du sein : quels sont les facteurs de risque ? Publié le 30/01/2009 - 00h00

Il existe de nombreux facteurs de risque concernant le cancer du sein. Plus vous en cumulez, plus votre risque est élevé. L'avantage de connaître votre niveau de risque est que vous pouvez adopter des mesures de prévention qui vous protégeront de ce cancer.

Alcool et cancer du sein ne font pas bon ménage Publié le 21/12/2009 - 00h00

Certains comportements permettent de prévenir le cancer du sein et les récidives. Saviez-vous que le risque de cancer du sein augmente dès le premier verre d'alcool ? Et après un cancer du sein, le fait de ne plus boire d'alcool diminue de 30% les risques de récidives. ...

Plus d'articles