Cancer : les Européens en meurent de moins en moins

Publié par La Fondation ARC le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 25 Octobre 2010 : 13h14
-A +A

Une étude européenne montre que la mortalité associée aux cancers diminue progressivement.

Diminution de la mortalité par cancer

Moins 9 % chez les hommes, moins 8 % chez les femmes : la mortalité associée aux cancers a significativement diminué en Europe entre le début des années 1990 (période 1990-1994) et le début des années 2000 (période 2000-2004).

Quelles sont les causes de cette baisse de mortalité par cancer ?

Cette diminution de la mortalité par cancer est largement liée à des modifications des comportements.

En premier lieu, la diminution du tabagisme notée dans la population masculine européenne a en effet conduit à une baisse significative des cancers du poumon et des autres cancers induits par la cigarette. Il en résulte une diminution de la mortalité associée.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 25 Octobre 2010 : 13h14
Source : " Annals of Oncology "
A lire aussi
Dépistage organisé du cancer du sein : arrêter ou continuer ? Publié le 14/10/2016 - 09h45

Chaque année en France, 12 000 femmes meurent d’un cancer du sein. Un rapport de l’Institut national du cancer (Inca) vient de faire le point sur le dépistage organisé (DO). Il préconise une profonde modification de ce dépistage, voire de l’arrêter purement et simplement, et une...

On meurt de moins en moins du cancer Publié le 08/11/2010 - 10h48

En 20 ans, le taux de mortalité par cancer a diminué de 22% chez les hommes et de 14% chez les femmes. Ce recul des décès est surtout constaté chez les moins de 45 ans. Aujourd’hui, un patient sur deux qui décède du cancer a plus de 75 ans.

Cancer : nouveaux cas en hausse, mais baisse de la mortalité Publié le 03/03/2008 - 00h00

Si le nombre de nouveaux cas annuels de cancer a considérablement augmenté ces 25 dernières années en France, le risque de mortalité du à cette maladie diminue régulièrement. Tels sont les principaux enseignements de la dernière étude présentée par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Plus d'articles