Bébés : la fumée de cigarette retarde le développement cérébral

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 14h03
-A +A
Comme le montre une équipe de chercheurs australiens, en mesurant la réactivité au bruit de nourrissons durant leur sommeil, la fumée de cigarette in utero retarde le développement de certaines structures du système nerveux central.

Fumer pendant la grossesse est associé à un risque de retard de développement cérébral

Ce n'est pas la première fois que le tabagisme maternel est accusé d'être un facteur de risque de mort subite du nourrisson. Des chercheurs avaient déjà démontré que la fumée de cigarette atténuait les capacités d'éveil du nourrisson, en réponse à une hypoxie. Mais une équipe australienne étaye le propos en montrant que des enfants nés de mères fumeuses ont une moindre réactivité aux stimuli sonores durant leur sommeil. Le point commun à ces travaux est de souligner le retard de développement de certaines structures du système nerveux central attribuable au tabagisme maternel.

Le risque de mort subite du nourrisson augmente en cas de tabagisme maternel

L'équipe australienne conduite par le Dr A.B. Chang a mesuré la réactivité au bruit, durant leur sommeil, de 20 nourrissons âgés de 8 à 12 semaines, dont 10 étaient nés de mères fumeuses et 10 de mères totalement abstinentes vis-à-vis du tabac durant leur grossesse. Ces jeunes nourrissons ont été soumis à des stimuli sonores durant les deux principales phases de leur sommeil, caractérisées par l'existence ou non de rapides mouvements des globes oculaires. Le sommeil de ces enfants était bien entendu enregistré. D'autre part, les facteurs environnementaux étaient les mêmes pour tous : ambiance sonore, température, position du couchage.

Si les enregistrements polysomnographiques de ces 20 enfants ne présentaient pas de différences significatives, en revanche les réactions aux stimuli sonores étaient fort différentes entre les deux groupes. Ainsi, 5 des 10 enfants nés de mères fumeuses ne se sont pas réveillés lors des stimuli sonores les plus bruyants appliqués lors de la phase de sommeil, alors que les 10 enfants nés de mères abstinentes se sont tous éveillés dans les mêmes circonstances.

Les auteurs évoquent un impact direct de la fumée de cigarette in utero sur le développement cérébral et rappellent que cet effet a déjà été démontré sur le modèle animal.

Quoiqu'il en soit, voici un argument de plus au réquisitoire contre le tabac chez la femme enceinte. Les mères qui ont été sensibles aux messages de prévention de la mort subite du nourrisson, notamment en modifiant la position de couchage de leurs nouveau-nés, doivent également être informées du fait que le tabagisme durant la grossesse peut induire un retard de développement de certaines structures cérébrales avec pour conséquence une augmentation du risque de mort subite après la naissance.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 14h03
Source : Chang A.B. et coll., Altered arousal response in infants exposed to cigarette smoke. Archives of diseases in children, 88 : 30-33, 2003.
A lire aussi
De la nicotine à la mort subite du nourrisson Publié le 02/01/2003 - 00h00

Grâce aux campagnes d'information préconisant le couchage sur le dos, la mort subite du nourrisson a fortement reculé. Tous les facteurs susceptibles d'intervenir n'ont cependant pas encore été élucidés. Le rôle du tabagisme maternel durant la grossesse commence aujourd'hui à s'affiner.

Tabac : la fertilité part en fumée Publié le 11/09/2006 - 00h00

Les effets néfastes du tabac sur la fertilité féminine sont de mieux en mieux connus et le grand public est assez bien informé. En revanche, on parle peu des répercussions du tabac sur la fertilité masculine ou sur les enfants devenus adultes. Petit tour d'horizon sur la fertilité et le...

Plus d'articles