L'automédication des brûlures d'estomac

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 18 Décembre 2015 : 18h05
-A +A

Remontées acides et brûlures d'estomac qui caractérisent le reflux gastro-oesophagien (RGO) font souffrir de nombreuses personnes. A condition qu'elles soient supportables et occasionnelles, il est possible de recourir à l'automédication en première intention. Quelles sont les grandes règles à respecter ?

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) se caractérise par un reflux anormal du contenu acide de l'estomac dans l'Œsophage, parfois même jusque dans la bouche, lié à un mauvais fonctionnement du sphincter. De telles remontées acides provoquent des brûlures et/ou des régurgitations acides, généralement après les repas ou pendant la nuit. D'autres signes sont susceptibles d'apparaître : nausées, éructation, hoquet, toux chronique nocturne, voix enrouée, sinusite, douleurs aux oreilles, etc. Le problème le plus grave est qu'à la longue, la muqueuse de l'Œsophage peut s'endommager et être le siège d'une inflammation (Œsophagite), qui peut ensuite se compliquer d'un ulcère, d'une difficulté à avaler (dysphagie), d'un rétrécissement du bas de l'Œsophage (sténose peptique) et très rarement d'un cancer de l'Œsophage. Pour ne pas en arriver là, suivez les conseils suivants.

En cas de RGO peu sévère et occasionnel chez l'adulte

Adaptez votre hygiène de vie

Juste après le repas, ne vous allongez pas, n'effectuez pas d'efforts importants, évitez de vous incliner vers l'avant, desserrez les vêtements et les ceintures susceptibles de comprimer votre abdomen. Evitez les repas riches en graisses et copieux. Fractionnez vos repas. Identifiez et évitez les aliments favorisant les brûlures d'estomac : graisses, épices, boissons gazeuses, chocolat... Supprimez toute consommation de tabac et l'alcool. Evitez tout surpoids. Surélevez votre tête pendant la nuit en placant des cales sous les pieds de votre lit. Apprenez à gérer votre stress : sport, relaxation...

Automédiquez-vous.

Certains médicaments contre le RGO sont disponibles en automédication, c'est-à-dire en vente libre sans ordonnance. Ils permettent de soulager les symptômes mais ne permettent pas de guérir du RGO. Il est impératif de respecter la posologie et la durée limitée du traitement indiquée. Dans tous les cas, il ne faut jamais prendre ces médicaments de facon prolongée sans l'avis d'un médecin. Chaque classe médicamenteuse a ses propres indications et contre-indications.

Les antiacides

Ce sont des sels (aluminium, calcium, magnésium) qui neutralisent localement l'acidité du contenu de l'estomac. Ils sont à prendre dès que les symptômes du RGO se manifestent. Susceptibles de diminuer l'absorption d'autres médicaments, ils doivent être pris à distance : 2 heures ou plus. Attention, les antiacides à base de sels d'aluminium ou de magnésium peuvent provoquer des troubles du transit (constipation, diarrhée). Ils se présentent souvent en association avec d'autres molécules : des anti-flatulents (siméticone, diméticone) ou des protecteurs gastro-intestinaux (Silice, Gomme Guar, Attapulgite de Mormoiron, Monmectite, Kaolin). Ils sont contre-indiqués en cas de maladie des reins.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 18 Décembre 2015 : 18h05
Source : Ameli santé, http://www.ameli-sante.fr/reflux-gastro-oesophagien-de-ladulte/quest-ce-que-le-reflux-gastro-oesophagien-rgo-de-ladulte-et-a-quoi-est-il-du.html. 
A lire aussi
Brûlures d’estomac et reflux : le point en 10 questions / réponses Publié le 24/11/2008 - 00h00

Que savez-vous sur les brûlures d'estomac et les remontées acides ? Savez-vous comment vous automédiquer ? A partir de quand la consultation d'un médecin s'impose ? Que faut-il faire et ne pas faire ? Testez vos connaissances sur ce que les médecins appellent le reflux gastro-oesophagien (RGO).

Plus d'articles