Asthme allergique : les causes les plus courantes

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 15 Juin 2018 : 18h01
L’asthme allergique est une pathologie respiratoire relativement fréquente (elle concerne environ 6 % de la population). Mais quelles sont, en cas d’asthme et d’allergie, les causes les plus courantes ?
© Istock
PUB

Asthme : les causes

L’asthme est inflammation des bronches qui peut avoir de nombreuses causes lesquelles peuvent d’ailleurs se combiner. Les causes les plus fréquentes sont les allergies et les réactions suite à la prise de certains médicaments. En ce qui concerne l’asthme allergique, il peut être dû à divers allergènes environnementaux, mais il est aussi favorisé par la pollution, le tabac ou encore le stress. Par ailleurs, on soupçonne la génétique de favoriser l’apparition de l’asthme allergique.

PUB

Principaux allergènes de l’asthme allergique

Les principaux allergènes de l’asthme allergique sont ceux qui vont pouvoir entrer en contact avec les muqueuses respiratoires à savoir :

- les acariens,

- les pollens,

- la poussière,

- les poils de chat (la protéine qui se trouve à leur surface et qui est déposée par le chat lorsqu’il fait sa toilette),

- les moisissures, etc.

En cas de contact avec l’allergène, les bronches vont se resserrer, ce qui va empêcher l’air de circuler librement. C’est ce qui cause les difficultés respiratoires et la toux chez les asthmatiques. On distingue habituellement les allergènes saisonniers, tels que les pollens qui ne sont présents qu’une partie de l’année, et les allergènes perannuels présents toute l’année. À noter que certains allergènes d’origine alimentaire peuvent également être responsables d’un asthme allergique.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 15 Juin 2018 : 18h01
PUB
PUB
A lire aussi
Allergies : nos chats aussi !Publié le 26/12/2006 - 00h00

Un contact entre une substance allergène et l'organisme peut induire une réaction du système immunitaire se traduisant notamment par des démangeaisons cutanées ou des troubles respiratoires (rhinite, toux, asthme). Les chats ne sont pas à l'abri de ce phénomène allergique !

Allergies respiratoires, pensez à l’immunothérapie !Publié le 05/04/2016 - 14h14

On entend de plus en plus souvent parler d’immunothérapie, dans le cancer, les maladies auto-immunes et même l’athérosclérose mais aussi dans les allergies en oubliant que c’est dans ce domaine qu’elle a émergé. Aujourd’hui, l’immunothérapie allergénique ou "désensibilisation",...

Allergies : comment prévenir ?Publié le 24/03/2014 - 08h39

Rhume des foins, dermatite atopique, asthme, choc anaphylactique… les allergies respiratoires, cutanées ou alimentaires sont en constante augmentation.Mais les médicaments et la désensibilisation ont bien progressé. Comme dans les autres pays, le nombre d’allergiques, déjà élevé (1personne sur 4 au moins), ne cesse d’augmenter en France depuis une quarantaine d’années. Plus de 4 millions de nos concitoyens sont asthmatiques et 5 à 7 millions des 18 à 45 ans souffrent de rhinite allergique, un chiffre d’autant plus inquiétant que la rhinite évolue en asthme dans...

Plus d'articles