Alcool : qu'est-ce que le coma éthylique ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 21 Mai 2018 : 13h01
Même si la consommation d’alcool diminue en France, une étude de l’INSERM a établi que 10 % des adultes ont un problème d’alcool. Or une forte consommation d’alcool sur une durée brève peut entraîner une perte de connaissance avec un pronostic vital engagé : c’est le coma éthylique.
© Istock

Coma éthylique : symptômes

Le coma éthylique se traduit par une perte de connaissance après une forte consommation d’alcool sur une courte durée. Cette consommation est de l’ordre de 2 à 4 g d’alcool dans le sang et varie en fonction de l’accoutumance de la personne, de la vitesse à laquelle l’alcool a été absorbé, de la corpulence du buveur, de même que du fait d’être à jeun ou pas. En situation de coma éthylique, la personne perd conscience, ne bouge plus, a une forte baisse du tonus musculaire, une chute de température corporelle ainsi que de sa tension artérielle. Il est important d’appeler les secours, car un pronostic vital est engagé. Il faut coucher la personne en position latérale de sécurité, la recouvrir pour pallier le refroidissement corporel et veiller à ce qu’elle n’étouffe pas, en attendant les secours.

PUB

Black-out et alcool

Après une consommation importante d’alcool, de surcroît sur une période brève, la personne au sortir d’un coma éthylique peut avoir des troubles de mémoire. Pourquoi ? Car l’alcool va entraver les molécules qui participent à la communication entre les neurones dans l’hippocampe, partie du cerveau où est stockée la mémoire à long terme. Autrement dit, ce que vit la personne pendant son alcoolisation ne pourra pas être correctement enregistré dans la mémoire à long terme. Ce qui lui vaudra des trous de mémoire à sa reprise de conscience : c’est le black-out.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 21 Mai 2018 : 13h01
PUB
PUB
A lire aussi
Black-out : quand l'alcool fait flancher la mémoirePublié le 27/10/2015 - 16h14

L'alcool ne se contente pas de faire tourner la tête, voire de rendre malade. Il peut aussi influencer les processus de mémorisation. Si bien que certains se réveillent avec une gueule de bois et plus aucun souvenir de leur soirée. C'est ce qu'on appelle le black-out. Explications.

Coma éthylique : taux d'alcoolémie, symptômes, risques...Publié le 21/04/2014 - 00h00

Boire une grande quantité d’alcool peut entraîner une perte de conscience, c’est ce que l’on appelle le coma éthylique.Cet état met en jeu le pronostic vital, il s’agit d’une urgence.Le coma éthylique se rencontre plus souvent chez les jeunes et dans un cadre festif, mais il peut...

Le coma, c’est quoi exactement ?Publié le 10/03/2014 - 12h00

« Il est dans le coma ».Quand on entend cette phrase, on pense que cette personne se trouve dans un état grave, sans trop savoir au juste ce qu’il en est, et ce que l’on peut espérer.Voici des explications sur le coma, précisions qui nous sont données par un neurologue, le Dr Logak de...

Le binge drinking détruit le cerveau des adosPublié le 28/06/2010 - 00h00

Le binge drinking, biture express ou hyperalcoolisation rapide, abîmerait le cerveau en développement des adolescents. C'est l'hippocampe, zone cérébrale impliquée dans la mémoire, qui serait plus particulièrement touchée. Malheureusement, cette pratique délétère est de plus en plus...

Plus d'articles