Aînés, surveillez votre coeur !

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 13 Mai 2002 : 02h00
Selon une étude italienne, les aînés seraient davantage sujets aux maladies coronariennes que le reste de leur fratrie. Leur risque de décès par accident cardio-vasculaire est également augmenté. Heureusement, ce n'est qu'une tendance !
PUB

D'un point de vue psychologique, les aînés des fratries sont souvent dépeints comme étant plus raisonnables et plus introvertis par rapport à leurs frères et soeurs. Se pourrait-il que ces traits de caractère soient suivis d'effets sur la santé ? Aucune relation de cause à effet n'a été établie dans ce sens. Cependant, une étude milanaise a mis en évidence une sensibilité particulière des aînés aux maladies coronariennes.Alors qu'ils ont tendance à fumer moins que leurs frères et soeurs, ils sont davantage à être atteints de ces maladies. Ainsi, sur 348 malades coronariens observés au cours de l'étude, 46,7% étaient des aînés, alors que ceux-ci ne représentent que 29,3% de la population italienne. Leur risque de décès dû à des maladies cardio-vasculaires est également majoré de 27% par rapport au reste de leur fratrie.Par conséquent, si vous êtes l'aîné de votre famille, surveillez vos artères et votre coeur. C'est injuste. Mais en tant qu'aîné cela n'a-t-il pas toujours été injuste ? Restez donc philosophe et faites du sport par exemple.

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 13 Mai 2002 : 02h00
Source : Ferratini, 42nd annual conference on Cardiovascular Disease and Epidemiology Prevention. Italie, Avril, 2002.
PUB
PUB
A lire aussi
Grossesse : comment préparer les autres enfants ?Publié le 21/04/2004 - 00h00

L'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur va rarement de soi pour les autres enfants. Cet événement est parfois source d'angoisse surtout lorsque l'attention est captée par le futur bébé. Comment les préparer, comment être avec eux ?

Fratrie : la place détermine-t-elle la personnalité ?Publié le 03/11/2011 - 14h01

Et si notre personnalité dépendait de notre rang de naissance ? L'idée ne date pas d'aujourd'hui, mais elle interpelle. Dans les querelles fraternelles, chacun jouerait son rôle et se façonnerait ainsi des traits de caractère bien particuliers. Chacun dans une case ? Pas si simple. Lepédiatre Marc Sznajder* nous explique pourquoi, dans son dernier ouvrage Les Aînés et les cadets. Entretien.*Marc Sznajder est pédiatre à Paris. Praticien, attaché à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne, il est membre de la Société française de pédiatrie. Il est l'auteur de plusieurs...

Nouveau bébé... Comment rassurer l'aîné ?Publié le 15/10/2010 - 12h17

Pour un enfant, il n'est pas toujours évident de voir arriver un bébé dans le foyer. C'est un nouveau rôle qu'il faut tenir, et les angoisses sont nombreuses. Les parents doivent donc prêter attention aux émotions exprimées à cette occasion, et chercher à rassurer leur aîné.

Plus d'articles