Vue et strabisme

Publié le 10 Décembre 2001 | Mis à jour le 08 Décembre 2005 par Dr Véronique Barbat
Les problèmes de strabisme touchent environ 2% des personnes. Dans l'esprit de tous, c'est avant tout disgracieux, et "loucher" peut avoir un retentissement psychologique. Cela a été montré par une étude sur les peintres strabiques (Albrecht Dürer ; 1471-1528; par exemple). Ils s'arrangeaient souvent pour masquer ce défaut oculaire sur les portraits qu'ils faisaient d'eux-mêmes ou faisaient faire, comme si c'était honteux. En fait, beaucoup plus qu'un problème esthétique, le strabisme peut traduire une maladie des yeux et/ou de la vue.
PUB

Il ne faut donc jamais négliger un strabisme, surtout chez un enfant.

Qu'est-ce qu'un strabisme ?

C'est lorsque les deux yeux ne sont pas parallèles. Si la déviation oculaire se fait vers le nez, le strabisme est convergent.Si elle se fait vers l'extérieur, le strabisme est divergent.Il existe d'autres strabismes, plus rares, où la déviation est verticale ou oblique.

Les causes et les facteurs favorisants le strabisme

Diverses circonstances favorisent l'apparition d'un strabisme. Voici les principales :

  • les maladies oculaires, par exemple le rétinoblastome : tumeur maligne de la rétine de l'enfant ;
  • l'hypermétropie ;
  • l'hérédité : il existe des strabismes familiaux ;
  • un enfant né prématurément, ou d'une grossesse anormale, ou qui a eu des soucis de santé à la naissance ;
  • un retard de développement mental ;
  • une paralysie d'un des muscles qui permettent les mouvements des yeux.

Guide: 

PUB
Contenus sponsorisés