Unidoses : mais que cache cette dosette ?

Les dosettes (unidoses) sont très pratiques et leur usage de plus en plus répandu.Attention toutefois, des accidents ont été recensés par les autorités de santé, accidents liés à des erreurs d’utilisation, le plus souvent par les parents eux-mêmes à l’encontre de leurs enfants… 
© Istock

Mais qui a-t-il dans cette dosette ?

Les parents et l’entourage des nourrissons et des jeunes enfants devraient systématiquement se poser la question. En effet, selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), de nombreux signalements d’erreurs médicamenteuses liés à une confusion entre des dosettes (unidoses) ont été signalés. Depuis 1985, 600 accidents de ce type ont été recensés, avec une nette accélération aux cours des dernières années puisque la moitié d’entre eux sont survenus entre 2011 et 2013.

Ces erreurs entraînent des effets secondaires, dont 1/5e d’effets considérés comme graves (toutefois, un seul décès a été rapporté).

Dans la majorité des cas, l’accident survient au domicile, il concerne un nourrisson (42% des cas) ou un jeune enfant, et il est réalisé par un parent ou un membre de l’entourage.

Il existe de nombreux produits présentés sous la forme de dosettes (unidoses) : eau oxygénée, acide borique, collyres ophtalmiques, sérum physiologique pour le lavage des yeux et du nez, chlorhexidine pour désinfecter la peau, produits d’entretien des lentilles, cosmétiques, etc.

Plus de 64% des accidents impliquent une confusionentre le sérum physiologique et la chlorhexidine.

Or cette erreur peut entraîner des convulsions chez les jeunes enfants.

Le bon usage des dosettes : recommandations pratiques

  • Lire très attentivement l’étiquette des unidoses avant tout usage.
  • Bien vérifier le mode d’administration (application cutanée, oculaire…).
  • Ne pas identifier le produit uniquement par sa présentation sous forme d’unidose. Comme indiqué ci-dessus, toutes sortes de produits peuvent se présenter en dosettes.
  • Conserver les dosettes dans leur boîte d’origine et les placer hors de la portée et de la vue des enfants.
  • Ne pas ranger au même endroit les unidoses destinées au lavage du nez ou des yeux (ex. le sérum physiologique) et celles destinées à la désinfection de la peau (ex. chlorhexidine).
  • Jeter la dosette après usage, même si elle contient encore du produit, car elle est à usage unique.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : ANSM, Point d’information, « Risque de confusion entre dosettes (unidoses) – Attention aux erreurs », 24 novembre 2014, http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Risque-de-confusion-entre-dosettes-unidoses-Attention-aux-erreurs-Point-d-information.