Quels sont les effets immédiats de l'alcool ?
L'alcool agit rapidement sur le système nerveux : c'est pourquoi on l'aime et on le recherche. Un verre de vin, une coupe de champagne, un whisky donnent immédiatement un coup de fouet euphorisant. Quand l'alcoolémie (taux d'alcool dans le sang) s'élève, les facultés diminuent. Les chiffres sont variables chez chacun, selon sa tolérance à l'alcool.

Alcoolémie de 1,50 g à 3 g

On entre dans le domaine de l'ivresse mais selon les individus, elle peut s'installer vers 1 g ou au-dessus de 3 g. La vision est dédoublée, les pensées sont confuses. On bafouille et on tient un discours assez incohérent. Le contrôle des mouvements est difficile ou carrément absent.

Alcoolémie au-delà de 4 g

On tombe dans un sommeil profond accompagné ou non d'un coma éthylique qui peut être mortel.

Tout ceci signifie que dès que l'alcoolémie se situe autour de 0,30 à 0,50 g, on peut y laisser sa vie ou attenter à celle des autres.

Et ce même si beaucoup pensent que "une cuite de temps en temps, c'est pas grave" et si l'on ne souffre pas d'alcoolisme.

Guide: 

Source :