Quelques conseils simples pour limiter les risques de l’automédication

© getty

L’automédication consiste en l’administration de médicaments hors prescription médicale, sur soi ou sa famille de sa propre initiative. C’est une pratique courante, parfois dangereuse lorsqu’elle est effectuée sans précautions.

PUB

Automédication : les règles à suivre

Pour limiter les risques liés aux médicaments, il est nécessaire de suivre quelques règles :

PUB
PUB
  • Tous les six mois, effectuer un tri dans son armoire à pharmacie pour retirer les produits périmés et les ramener à la pharmacie.
  • Bien garder les notices, boîtes et ordonnances de médicaments pour éviter les erreurs, et surtout hors de la portée des enfants, dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.
  • Ne pas hésiter à consulter un médecin en cas de doute, de prolongation ou d’aggravation des symptômes.
  • Éviter de cumuler les médicaments sans l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Éviter l’alcool, qui peut modifier l’effet d’un grand nombre de médicaments.

Pour l’automédication responsable

Il faut garder à l’esprit qu’un médicament contre le mal de gorge n’est pas un bonbon au miel. Chaque médicament peut avoir des effets secondaires et dangereux pour la santé. Il faut limiter au maximum l’automédication et la pratiquer de manière responsable.

Publié par Hopital.fr le Lundi 06 Mai 2013 : 11h53
Source : Hopital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés