Protéger sa vue

Les yeux peuvent subir les conséquences d'agressions venant du milieu extérieur ou de l'intérieur de l'organisme, puisqu'ils sont en contact avec les deux. Quelles sont-elles et comment s'en protéger ?
Publicité

Yeux et risque solaire

Le soleil est nécessaire à notre vie, mais toutes les radiations qu'il émet ne nous sont pas bénéfiques. Certaines, et en particulier les ultraviolets, peuvent être dangereuses. L'œil humain possède des défenses naturelles, mais elles ne sont pas toujours suffisantes.

Porter des lunettes de soleil

Les yeux doivent être protégés du soleil, et surtout en été ou si la réverbération est importante (montagne, mer). Skier sans lunettes de soleil expose au risque de "kératite des neiges". C'est une irritation très douloureuse de la surface de la cornée. Elle guérit habituellement sous traitement mais peut gâcher les vacances !

On pense que le soleil est un des responsables du vieillissement du cristallin (cataracte) et de la rétine.

On trouve dans le commerce différentes teintes de verres solaires : vert, gris-vert, gris, bruns, et différents niveaux de filtration des UV. L'opticien peut vous conseiller. Mais la protection la plus efficace des yeux contre le soleil reste …les paupières !

L'observation directe du soleil peut brûler la rétine et altérer définitivement la vue

C'est un phototraumatisme solaire. On en a beaucoup parlé lors de l'éclipse du 11 août 1999. Ce phénomène est connu depuis très longtemps. Des dommages oculaires à la suite d'une éclipse solaire sont mentionnés dans les annales chinoises, datant de la fin du troisième millénaire avant J.C. Une fois les brûlures installées, il n'y pas de traitement. Le seul traitement est la prévention. On ne peut observer directement le soleil qu'à travers des filtres spécifiquement conçus pour cet usage et homologués par les autorités compétentes.

La nutrition a-t-elle une influence sur la santé des yeux ?

Les apports nutritionnels conseillés (ANC), recommandent la consommation de 645g de légumes et de 600g de fruits par jour et par personne pour prévenir : vieillissement accéléré, maladies cardiovasculaires et cancer. Les yeux n'échappent pas à l'influence de l'alimentation.

La vitamine A

Elle est nécessaire au fonctionnement des certaines cellules visuelles de la rétine : les bâtonnets. Sa carence, fréquente chez les enfants des pays en voie de développement, entraîne d'abord un déficit de la vision nocturne. A la nuit tombée, le comportement de ces enfants change car ils ne voient plus : ils cessent leurs activités et se cachent.

Au Mali on nomme cela la "maladie des yeux de poulet", puisque cet animal se couche tôt. Si la carence n'est pas traitée, une sécheresse oculaire apparaît. Elle peut être responsable de complications gravissimes et au pire, de la perte de l'œil.

Les sources alimentaires de vitamine A sont : les huiles de foie de poisson, les légumes et les produits laitiers. Toutes les circonstances qui conduisent à une malnutrition peuvent être responsables d'une carence en vitamine A. C'est le cas par exemple des maladies qui s'accompagnent d'une mauvaise absorption intestinale des nutriments, et des cancers évolués où on constate un amaigrissement.

Les yeux bénéficient d'une alimentation saine et équilibrée

En voici quelques illustrations :

L'obésité favorise le diabète sucré et l'hypertension artérielle, deux maladies dangereuses pour l'œil.

L'excès de mauvaises graisses qui s'accumulent dans les vaisseaux sanguins peut boucher les petits vaisseaux de l'œil et diminuer la vision. Pour lutter contre la sécheresse oculaire, certains médecins préconisent des compléments alimentaires contenant des huiles, des vitamines et des oligoéléments. Les exemples ne manquent pas. Les conseils d'un(e) diététicien(ne) peuvent être utiles.

Guide: 

Publié par Dr Véronique Barbat le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2011 : 14h04
PUB
PUB