Piercing : informer pour limiter les risques
Sommaire

En pratique, comment prévenir les risques inhérents au piercing ?

Tout d'abord, il faut savoir que depuis 2008, le perçage est règlementé. Les professionnels doivent donc se soumettre à de nombreuses règles visant à protéger leurs clients : respecter les règles d’hygiène, informer des risques encourus, déclarer son activité, suivre une formation aux règles d’hygiène et de salubrité, etc. Ensuite, à vous d'être très vigilant !

  • Exiger une hygiène parfaite. En effet, en dehors des dangers inhérents à la localisation du piercing, les conditions d'hygiène dans lesquelles il est réalisé doivent être particulièrement rigoureuses. Il existe des règles sanitaires standard à respecter, concernant le matériel et les locaux d'intervention : matériel à usage unique, stérilisation du local et du matériel (pinces, instruments, mais aussi bijoux, en acier chirurgical ou en titanium, etc.), désinfection, port de gants, élimination des déchets, etc.
  • Poser des questions sur l'hygiène, le déroulement du geste, les soins, le suivi de l'intervention, l'entretien et les risques éventuels. Un piercing ne se fait pas sur un coup de tête, il faut prendre le temps d'y réfléchir et de se renseigner au préalable.
  • Visiter les locaux. La pièce où se déroulent les body-piercings doit être réservée à cet usage.
  • Vérifier que les règles d'hygiène de bases sont rigoureusement respectées : local propre, matériel à usage unique sinon stérile, port de gants stériles, lavage des mains avant et après chaque intervention, désinfection de la peau avant chaque soin, etc.
  • Éviter absolument les perceurs ambulants.
  • Vérifier la propreté du perceur (ongles courts, cheveux courts ou attachés, absence de bague ou d'autres bijoux...).
  • Le bijou doit être en acier chirurgical ou en or afin d'éviter toutes allergies ou infections et bien entendu être parfaitement stérile.

Après l'intervention

  • Vigilance durant toute la période de cicatrisation. Au moindre doute, il faut consulter !
  • Excepté la désinfection, les soins dépendent de la zone percée. L'entretien se fait selon les instructions données par le perceur. Les soins qui suivent le perçage sont un facteur important de cicatrisation.
  • Après un piercing lingual ou génital, il est recommandé de s'abstenir pendant 2 à 3 semaines de contact oro-oral, oro-génital et sexuel, et par la suite, d'employer systématiquement un préservatif jusqu'à cicatrisation complète.
  • Selon la zone percée, éviter les vêtements trop serrés et sales, les frottements en portant notamment soutien-gorge et slip, et les bains de mer ou en piscine jusqu'à cicatrisation complète.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :