Nausées et vomissements de la grossesse

© Istock

Les nausées et les vomissements de la grossesse sont caractérisés par un trouble de l'appétit et un dégoût pour la nourriture.

Typiquement, ils apparaissent dès la quatrième semaine de gestation et diminuent graduellement vers la fin du premier trimestre. Ce phénomène touche au moins la moitié des femmes enceintes.

Publicité

Nausées et vomissements de la grossesse : Comprendre

Des études ont révélé que 83 % des femmes qui ont les nausées de la grossesse estiment que les symptômes sont suffisamment incommodants pour affecter leurs activités quotidiennes. Le tiers d'entre elles doivent même s'accorder un temps d'arrêt ou de repos. Les nausées matinales de la grossesse sont un phénomène réel et non une invention de la femme enceinte. Toutes les futures mères devraient en discuter avec leur médecin.

Les nausées et les vomissements ne sont aucunement nuisibles au fœtus. Au contraire, ils signifient que la grossesse se déroule normalement. Dans 1 % des cas, les vomissements deviennent suffisamment importants pour causer une perte de poids, une déshydratation et un déséquilibre électrolytique de l'organisme. C'est ce que qu'on appelle l'hyperémèse gravidique (ou vomissements incoercibles de la grossesse).

Les nausées et les vomissements de la grossesse peuvent apparaître le matin, à n'importe quel moment de la journée ou, encore, durer toute la journée.

Nausées et vomissements de la grossesse : Causes

Différents facteurs

Les causes exactes ne sont pas encore connues, mais les changements hormonaux produits par le fœtus et le placenta, des troubles digestifs et des facteurs psychologiques (stress et fatigue) en sont possiblement responsables.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 01 Juillet 2014 : 09h05
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB