Nausées et vomissements de la grossesse
Les nausées et les vomissements de la grossesse sont caractérisés par un trouble de l'appétit et un dégoût pour la nourriture. Typiquement, ils apparaissent dès la quatrième semaine de gestation et diminuent graduellement vers la fin du premier trimestre. Ce phénomène touche au moins la moitié des femmes enceintes.
© Istock
Sommaire

Nausées et vomissements de la grossesse : Examens

Après avoir noté des informations pertinentes, le médecin procédera à un questionnaire et à un examen complet, avec analyse du sang si nécessaire.

Nausées et vomissements de la grossesse : Traitement

Si les vomissements persistent, le médecin aura recours au Diclectin (succinate de doxylamine/vitamine B6).

Plusieurs études ont prouvé que ce médicament constitue un traitement sûr contre les nausées et les vomissements de la grossesse. En outre, il est sans danger pour la mère et le fœtus. Il peut toutefois causer de la somnolence chez certaines patientes, qui doivent donc éviter de conduire. Il existe d'autres antinauséeux approuvé pour les femmes enceintes : la doxylamine, le métoclopramide, la métopimazine.

En cas de reflux gastro-œsophagien (brûlures d'estomac), le médecin pourra prescrire un antiacide adapté à l'état de la patiente.

Lorsque les symptômes sont graves, une hospitalisation devra peut-être être envisagée. Le traitement consistera à réhydrater la patiente avec un soluté, à soulager ses nausées avec un médicament et à recommencer progressivement l'alimentation par la bouche. Dans de très rares cas extrêmement graves, il sera nécessaire de nourrir la femme enceinte avec un petit tube inséré directement dans l'estomac.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.