Namibie : conseils santé et vaccination
Les bons réflexes "santé"
Sommaire

Prévention du paludisme

Le paludisme est endémique dans le nord du pays (Provinces de Kaokoland, Owambo, Kavango, Caprivi, Bushmenland, Hereroland). La transmission est permanente dans le nord-est, saisonnière (décembre à juin) ailleurs. Pas de risque à Windhoek.

En cas d'exposition dans les zones et périodes à risque, la prévention repose sur deux mesures complémentaires :

  • la protection contre les piqûres des moustiques transmetteurs de la maladie en sachant: qu'ils piquent la nuit, avec un maximum d'activité entre 22 h et 02 h que leur vol est silencieux.

    En conséquence : dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide ou dans une pièce climatisée et désinsectisée (par une bombe insecticide ou un diffuseur électrique d'insecticide).

    Si l'on est exposé la nuit, en extérieur ou en intérieur aux piqûres de moustique, utiliser sur les parties découvertes du corps des répulsifs anti moustiques et vaporiser ses vêtements avec un insecticide.

  • une prise médicamenteuse régulière.

    Forte résistance des parasites aux antipaludéens.Votre médecin vous prescrira le médicament le mieux adapté à votre cas (destination, type de séjour, hébergement, état de santé,…).

    Suivez scrupuleusement ses indications (type de médicament, date de début, date de fin, rythme,…).

    Le pharmacien ne peut délivrer de médicament antipaludéen sans ordonnance médicale.

Le risque de paludisme est alors très minime, mais il n'y a pas de risque zéro. En cas de suspicion de paludisme (fièvre, douleurs, éventuellement d'autres symptômes) pendant le voyage ou dans les jours ou semaines qui suivent le retour, consultez d'urgence un médecin (dans les 12 heures).

Prévention des infections digestives

  • Eaux de boisson

    A Windhoek, on peut boire l'eau du robinet (avec des réserves pour certains quartiers).

    On trouve des eaux minérales locales ou d'importation.

    Si nécessaire, traiter l'eau chimiquement (chlore, iode, argent), et/ou la filtrer,ou la faire bouillir.

    Eviter les glaçons dont la provenance n'est pas connue.

  • Aliments

    Laver les légumes avec une eau de sécurité.

    Peler les fruits.

    Eviter charcuterie, laitages, pâtisseries.

    Consommer aussi chauds que possible les aliments qui viennent d'être cuits.

  • Mains

    Se les laver avant de manger (réduit le risque infectieux).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :