Grosseur à l'aine
Une grosseur à l'aine peut avoir plusieurs origines mais, dans la plupart des cas, il s'agit d'un problème bénin.Il ne faut donc pas s'en inquiéter outre mesure. Cela peut survenir même si l'on est en parfaite santé.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Sommaire

Grosseur à l'aine : Examens

Pour diagnostiquer une hernie, un examen physique suffit généralement.

S'il le juge nécessaire, le médecin aura recours à des analyses sanguines ainsi qu'à une biopsie.

Le résultat de la biopsie permettra de vérifier la nature des cellules et de connaître la cause de l'augmentation de volume des ganglions.

D'autres tests, comme le scanner ou l'échographie abdominale et de l'aine, sont de plus en plus utiles pour un diagnostic précis.

Grosseur à l'aine : Traitement

  • Hernies.

    La hernie inguinale ou fémorale, ainsi que la hernie irréductible, sont corrigées par une intervention chirurgicale afin de replacer l'organe dans la cavité abdominale et de réparer la paroi abdominale.

    Après l'opération, des analgésiques et un repos de quelques jours sont nécessaires.

    De plus, le patient ne devra pas forcer pendant six semaines et éviter les sports de contact durant deux à trois mois.

    Dans le cas d'une hernie inguinale chez un bébé, il faut descendre le testicule qui n'a pas bien migré et le fixer dans le scrotum au cours de l'intervention.

    Il importe de savoir qu'il y a des dangers pour la fertilité si le testicule reste trop longtemps dans le canal inguinal (cryptorchidie).

    S'il est replacé avant l'âge de cinq ou six ans, la hernie sera sans conséquence pour le testicule.

    Par contre, à la préadolescence, un testicule non descendu devra être enlevé afin d'éviter l'apparition d'un cancer.

    Toutefois, l'autre testicule sera souvent suffisant pour garantir la fertilité.

  • Inflammation ganglionnaire.

    L'infection ganglionnaire sera traitée à l'aide d'antibiotiques.

  • Cancer.

    Dans un tel cas, le traitement requis sera entrepris sans délai.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005