Grosseur à l'aine

Une grosseur à l'aine peut avoir plusieurs origines mais, dans la plupart des cas, il s'agit d'un problème bénin.

Il ne faut donc pas s'en inquiéter outre mesure. Cela peut survenir même si l'on est en parfaite santé.

Publicité

Grosseur à l'aine : Comprendre

Une grosseur à l'aine se manifeste comme suit :

  • apparition d'une bosse à l'aine, parfois aux deux aines ;
  • avec ou sans douleur ;
  • de consistance molle ou dure ;
  • de taille variable, comme une noisette, un œuf, un citron et même davantage ;
  • peut s'accompagner de fièvre et d'une rougeur à l'aine.

Grosseur à l'aine : Causes

  • Hernie.

    La hernie est une protubérance causée par un organe, ou une partie d'organe, sorti de la cavité abdominale qui le contient normalement.

    Deux types de hernies peuvent entraîner des grosseurs à l'aine : la hernie inguinale, la plus courante, et la hernie crurale (ou fémorale).

    Dans les deux cas, la masse peut être molle ou dure, douloureuse ou non et de taille variable.

    Chez l'adulte, les hernies de l'aine se produisent lors d'efforts physiques excessifs en raison d'une faiblesse de la paroi abdominale.

    Une hypertrophie de la prostate, qui oblige l'homme à forcer pour uriner, augmente aussi les risques de voir le péritoine (membrane qui tapisse la cavité abdominale) s'engager dans le canal inguinal (zone située à deux travers de doigt au-dessus du pli de l'aine).

    Chez les bébés de sexe masculin, la hernie inguinale reste un phénomène relativement fréquent.

    Elle se produit lorsque le canal inguinal ne se referme pas après la migration du testicule (parfois des deux) dans le scrotum (bourses) avant la naissance.

  • Inflammation ganglionnaire.

    La défense de l'organisme est assurée par les ganglions du cou, des aisselles et des

    aines.

    Ensemble ou séparément, les ganglions gonflent pour bloquer une infection.

    Ils grossissent et deviennent douloureux ; ils s'accompagnent parfois de fièvre et de rougeur locale.

    Et si un ganglion de l'aine comprime les nerfs de la jambe et des cuisses, la douleur peut irradier jusque-là.

    Les infections transmises sexuellement (ITS), les blessures, les virus et différentes bactéries peuvent déclencher une réaction ganglionnaire.

  • Cancer.

    Dans certains cas plus rares, les ganglions gonfleront pour se défendre contre le cancer.

    Il peut s'agir d'un cancer des ganglions - la ou les bosses à l'aine seront très évidentes -, mais tous les cancers de la prostate, du foie, du côlon, du rectum, de l'anus et du canal anal peuvent donner des métastases à l'aine.

    Ces métastases se présentent sous forme de bosses dures, irrégulières (mal définies), parfois agglomérées (rapprochées les unes des autres) et rarement douloureuses.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 25 Février 2013 : 14h47
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
PUB
PUB