Gastroentérite : 4e semaine d’épidémie

© Istock

Confirmée la semaine dernière, l’épidémie de gastroentérite poursuit sa progression.

PUB

4e semaine d’épidémie de gastroentérite

Pour la 4e semaine consécutive, le nombre de cas de diarrhée aiguë se situe au-dessus du seuil épidémique. En un mois, 538.000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour des diarrhées aiguës.

Rappelons que par définition, la diarrhée aiguë se caractérise par au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours et motivant une consultation.

PUB
PUB

Une épidémie pour l’instant sans gravité

Les régions les plus touchées sont : Hauts-de-France, Grand Est et Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’âge médian des personnes atteintes d’une gastroentérite était de 26 ans (les deux extrêmes : 2 mois et 97 ans). Les hommes représentaient 47% des cas. Aucune gravité particulière n'a été rapportée.

Selon le bulletin du Réseau Sentinelles, l’épidémie actuelle de gastroentérite « est caractérisée par un démarrage précoce, tout en gardant pour le moment une intensité modérée ». Le modèle prévisionnel indique que « l’activité des diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter modérément et rester au-dessus du seuil épidémique dans les prochaines semaines ».

Reste à rappeler la consigne de base pour éviter une gastroentérite et sa propagation : se laver les mains à l’eau et au savon (au liquide hydroalcoolique à l’extérieur) aussi souvent que possible et impérativement en sortant des toilettes et après avoir changé un bébé.

Publié le 15 Décembre 2016 | Mis à jour le 19 Janvier 2017
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Réseau Sentinelles, Situation observée pour la semaine 49 de l'année 2016, du 05/12/2016 au 11/12/2016, https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/
PUB
PUB

Contenus sponsorisés