Fibromyalgie
La fibromyalgie se définit comme un syndrome de douleurs diffuses et multiples, accompagnées de fatigue, troubles du sommeil et de l’humeur.Cette maladie est très répandue : entre 2 et 4% de la population serait touchée, soit près de 2 millions de Français, et surtout des femmes jeunes entre 20 et 50 ans.
© Istock
Sommaire

Fibromyalgie : Conseils pratiques

  • Malgré la fatigue, le repos n’est pas souhaitable. « La lutte contre la fibromyalgie passe par le mouvement ! » Il en est de même de l’activité physique. Dans cet objectif, un programme de réentrainement à l’effort peut être recommandé (il se pratique en milieu médicalisé avec destechniques spécifiques et adaptées à chaque cas et consiste à apprendre à maintenir un effort malgré les douleurs).
  • L’activité physique est d’ailleurs un excellent moyen d’améliorer son sommeil.
  • Conserver une activité professionnelle est aussi bénéfique aux fibromyalgiques, quitte à demander un réaménagement de son poste.
  • Impliquez votre entourage dans votre combat en l’informant sur votre maladie. Vos proches peuvent vous aider à aménager votre vie quotidienne et ainsi à améliorer votre qualité de vie.
  • Contactez une Association de patients. Cette maladie étant difficile à vivre et à comprendre, échanges et entraides sont indispensables. Renseignez-vous auprès du Centre national des associations de fibromyalgiques : www.cenaf.org.

Fibromyalgie : Quand consulter ?

Les manifestations de la fibromyalgie sont très variables d’une personne à une autre et d’un moment à un autre. Il existe toutes sortes de symptômes se rapportant à la fibromyalgie, d’où le terme de syndrome fibromyalgique. C’est donc un ensemble de symptômes dont l’origine ne s’explique pas qui doit amener à évoquer une fibromyalgie :

  • Fatigue, épuisement.
  • Sommeil non réparateur avec une sensation de fatigue au lever et des raideurs matinales pouvant se prolonger durant la journée.
  • Douleurs diffuses, persistantes, mouvantes, d’intensité variable, de type contractures ou tensions musculaires.
  • Douleurs amplifiées par les variations climatiques (température, humidité, froid, courant d’air).
  • Douleurs amplifiées par le manque ou l’excès d'activité physique, les mauvaises postures.
  • Faiblesse musculaire.
  • Troubles digestifs (constipation, diarrhées, spasmes intestinaux, etc.).
  • Maux de tête.
  • Symptômes augmentés en période de stress et par les émotions en général.
  • Tendance dépressive, anxieuse, irritabilité.

Dans tous les cas, il ne s’agit pas d’une maladie psychique. C’est le rhumatologue qui confirme le plus souvent le diagnostic de fibromyalgie, lorsque le médecin a éliminé les autres pathologies susceptibles de provoquer les mêmes signes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Société française de rhumatologie, http://sfr.larhumatologie.fr/.