Fibromyalgie

© Istock

La fibromyalgie se définit comme un syndrome de douleurs diffuses et multiples, accompagnées de fatigue, troubles du sommeil et de l’humeur.

Cette maladie est très répandue : entre 2 et 4% de la population serait touchée, soit près de 2 millions de Français, et surtout des femmes jeunes entre 20 et 50 ans.

Publicité

Fibromyalgie : Comprendre

La fibromyalgie est difficile à identifier car elle se manifeste par des symptômes très subjectifs : douleur diffuse et fatigue.

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont souvent du mal à décrire leur douleur (brûlure, déchirure, piqûre, coups de poignard…), y compris leur localisation (articulation, muscle, tendon…).

« J’ai mal partout depuis toujours », serait la meilleure des descriptions des fibromyalgiques.

Or le retentissement de la fibromyalgie sur la vie quotidienne est très important : cette maladie évolue pendant de nombreuses années, pendant lesquelles la douleur reste continuellement présente. La sensation permanente de fatigue est aussi gênante, voire plus que les douleurs.

La persistance de ces symptômes entraîne une perte de confiance en soi et un degré d’incapacité tant dans la vie personnelle que professionnelle. S’ensuivent, stress, anxiété, dépression…

La fibromyalgie est associée dans certains cas à une autre maladie. Notamment, les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ou de lupus érythémateux disséminé, voire d’un syndrome de Sjögren, ont un risque plus élevé de développer une fibromyalgie. Mais il s’agit bien de maladies distinctes.

Fibromyalgie : Causes

Même si récemment, des anomalies dans l’interprétation et la modulation de la douleur au niveau cérébral ont été mises en évidence chez les fibromyalgiques, les causes de cette maladie chronique restent inconnues, contribuant à la difficulté du diagnostic et du traitement, qui, au final, repose sur le traitement des multiples symptômes.

En revanche, dans certains cas, on peut identifier un facteur déclenchant, comme un événement plus ou moins perturbant pour le patient :

  • Stress ou surmenage.
  • Changements hormonaux.
  • Maladie virale.
  • Accident, notamment accident de voiture du type « coup du lapin ».
  • Choc émotionnel (harcèlement au travail, licenciement, divorce, décès…).
  • Abus sexuel, etc.

Mais encore une fois, la fibromyalgie n’est pas pour autant une maladie psychique.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 04 Mai 2012 : 11h24
Mis à jour le Mercredi 16 Avril 2014 : 15h08
Source : Société française de rhumatologie, http://sfr.larhumatologie.fr/.
PUB
PUB