Éviter les accidents domestiques dans la salle de séjour

Les précautions pour éviter l'incendie seront valables ici comme dans tout le reste de la maison. Les autres dangers concernent essentiellement les enfants qui grandissent en autonomie et donc en curiosité. Des objets jusqu'alors inaccessibles, car par exemple placés sur une table, rangés dans une armoire deviennent avec l'âge de nouveaux risques potentiels. Tout danger doit donc être identifié par les parents et expliqué aux enfants.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Sommaire

Gare aux chutes !

Toute chute supérieure à la taille de l'enfant est potentiellement dangereuse.

Dès que l'enfant marche seul ou est sur le point de le faire, l'exploration de son environnement l'expose au risque de chute : installez des barrières de sécurité pour l'empêcher d'accéder à un escalier, à un balcon ou à une fenêtre.

Les fenêtres même fermées, peuvent attirer la curiosité des enfants les plus agiles. Ceux-ci auront peut être envie de grimper sur l'appui de la fenêtre et de se pencher dangereusement, et cela sera d'autant plus facile que vous aurez laissé une chaise ou un canapé sous la fenêtre

Si les barreaux de votre balcon peuvent laisser passer la tête de votre enfant ou si vos fenêtres sont basses, n'hésitez pas à sceller un grillage de protection dans le mur.

Ne posez jamais un trotteur ou un siège transat sur une table.

Aïe les petits doigts !

Les enfants de moins de 5 ans ont une fâcheuse tendance à se coincer les doigts dans les portes ou les fenêtres. Plus tard, un "chahut" ou une dispute entre frère et soeur peut être à l'origine d'un doigt écrasé.

La prévention passe par des systèmes « anti-pince doigt ». Il existe notamment des butées qui s'opposent à la fermeture des portes et des systèmes de protection au niveau des charnières empêchant l'introduction des doigts.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :