Douleur et inflammation de la hanche

On confond souvent le bassin avec les hanches. Ce que les gens appellent hanches (hanches étroites, hanches larges, tour de hanche, etc.), ce sont en fait les os iliaques du bassin, situés de chaque côté du tronc, qui servent de point d'attache aux membres inférieurs (jambes). La hanche est en fait l'articulation située à la jonction de l'os de la cuisse (fémur) et du bassin.

Publicité

Douleur et inflammation de la hanche : Conseils pratiques

  • Pour soulager la douleur.

    • Si celle-ci survient après un exercice physique intense ou inhabituel, prenez des anti-inflammatoires ou du paracétamol.

      Respectez la dose recommandée par le fabricant.

      Vous pouvez prendre un des deux médicaments ou les deux si la douleur est difficile à maîtriser.

    • Appliquez une poche de glace pendant 20 à 30 minutes, plusieurs fois par jour.
    • Évitez la chaleur qui augmente davantage l'inflammation.
  • S'abstenir de s'appuyer sur l'articulation.

    • En cas de douleur, mieux vaut ne pas s'appuyer ou faire forcer l'articulation endommagée.
    • Utilisez des béquilles ou une canne.
  • Prévenir les fractures chez les personnes âgées.

    Pour limiter les risques de chutes chez vous, suivez ces conseils :

    • Prenez bien vos médicaments, selon la prescription (pour éviter étourdissements et vertiges),
    • Enlevez tous les petits tapis (afin de ne pas glisser ou trébucher dessus),
    • Installez des rampes dans le couloir, des barres d'appui dans la salle de bain,
    • Installez un tapis antidérapant dans la baignoire,
    • Portez des chaussures avec semelles antidérapantes,
    • Gardez tout à votre hauteur (utiliser un petit banc pour prendre quelque chose dans l'armoire augmente les risques de chutes),
    • Et bien sûr, si possible, habitez un endroit où vous n'aurez pas d'escalier à monter.

Douleur et inflammation de la hanche : Quand consulter ?

  • Vous ressentez une douleur inguinale (dans la région de l'aine).
  • Vous boitez.
  • La douleur qui s'est installée après un effort physique ne diminue pas après 48 heures.
  • Vous avez subi un traumatisme (chute, accident).

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 12 Novembre 2012 : 14h14
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB