Dermopigmentation : l'essor du maquillage permanent

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 29 Octobre 2007 : 01h00
Le tatouage réalisé à des fins médicales est appelé dermographie (« écrire sur la peau »), dermopigmentation, ou encore maquillage permanent, terme plus connu du grand public. La dermographie médicale est une technique à visée esthétique, simple, actuellement bien codifiée et en plein essor. Explications du Dr François Turmel*, président du Syndicat national des médecins esthétiques.
PUB

e-sante : Quel est le principe de la dermopigmentation ?Dr François Turmel : Le procédé de la dermopigmentation consiste à implanter dans le derme un pigment coloré. Les pigments sont de plus en plus variés et proches de la carnation naturelle de la peau. Leur durée dans le temps va de quelques jours à plusieurs années, en fonction de la profondeur de l'implantation et de la qualité pigmentaire.e-sante : À qui s'adresse le maquillage permanent ?Dr François Turmel : La dermographie esthétique remplace ou améliore les techniques de maquillage. Elle s'adresse :

  • Aux femmes qui souhaitent gagner du temps ou qui détestent le maquillage qui coule ou se défait.
  • Aux femmes actives qui veulent dès le réveil un visage éclatant tout en restant naturel.
  • Aux femmes ayant des problèmes d'allergie ou d'intolérance aux produits de maquillage.
  • Aux femmes portant des lentilles de contact.

e-sante : Quelles sont précisément les indications du maquillage permanent ?Dr François Turmel : La dermopigmentation cosmétique ou maquillage permanent permet d'embellir de nombreuses zones du visage.

  • Les sourcils : ils peuvent être redessinés, épaissis, foncés, voire repositionnés en cas d'asymétrie.
  • Les lèvres : elles sont redessinées dans leur contour, galbées et recolorées tout en restant naturelles. On choisit la couleur la plus proche de celle de la muqueuse pour mettre en valeur la bouche sans la durcir.
  • La ligne des cils : elle peut être renforcée, l'oeil redessiné grâce à un eyeliner permanent pour rendre le regard plus profond. Il peut s'agir d'une densification ciliaire (flash-liner) ou d'un simple trait fin au coin externe de l'oeil, d'un trait d'eye-liner supérieur ou inférieur.
  • La mouche ou grain de beauté artificiel.Les visages du monde ayant une morphologie spécifique, il faut en respecter les proportions et intervenir en harmonie avec leur visage.e-sante : Quelles sont les indications de dermopigmentation correctrice ?Dr François Turmel : La dermopigmentation correctrice répare chromatiquement la peau. Elle est par exemple souvent utilisée pour :
  • Dissimuler une cicatrice, l'intervention est idéale pour cacher une marque disgracieuse laissée par une brûlure ou une blessure.
  • Reconstruire les aréoles et mamelons après ablation du sein pour cancer.
  • Pigmenter les zones habituellement poilues. On redessine des poils ou les cheveux :
  • cuir chevelu : certaines zones d'alopécie ou pour masquer un aspect en « cheveux de poupée ».
  • barbe, moustache, pubis, etc.

e-sante : Comment procède-t-on en pratique ?Dr François Turmel : Les pigments sont implantés dans le derme à l'aide d'aiguilles stériles à usage unique. Celles-ci sont installées sur un appareil spécial appelé dermographe, muni d'un moteur rotatif qui transmet un mouvement régulier aux aiguilles. Les aiguilles peuvent être mono pointe ou multipointes et elles peuvent être alignées à la façon d'un peigne pour le « remplissage » ou disposées en faisceau de 3 à 5 pointes pour le « lignage », c'est-à-dire pour réaliser un dessin dont le trait est plus ou moins épais.On peut procéder à une anesthésie locale pour rendre la technique totalement indolore. En effet, même si ce n'est pas une intervention qui nécessite une anesthésie locale, celle-ci est très appréciée des patientes qui ont parfois un mauvais souvenir de leur précédent maquillage permanent. Par ailleurs, avec une anesthésie locale, on travaille mieux et le risque de mouvement chez une personne sensible est ainsi limité.Les pigments utilisés répondent à des critères précis et sont conformes aux normes de la nouvelle législation française du 9 août 2004 (pigments connus et autorisés par l'AFSSAPS, non allergisants et stériles). Ils sont conditionnés en flacons stériles prêts à l'emploi. Les pigments disponibles sont de plus en plus variés, ce qui contribue à la constante évolution de la dermopigmentation cosmétique. Les suites immédiates d'une dermopigmentation sont simples, hormis une réaction inflammatoire qui dure quelques jours. Attention aux ecchymoses plus fréquentes lors de la réalisation d'eyeliner.Le plus souvent, lorsque la dermopigmentation esthétique est réalisée par un médecin, une seule séance suffit. Dans de rares cas, une retouche pourra être justifiée, au terme d'un mois, lorsque la couleur définitive sera stabilisée.Quant aux prix : eyeliner 280, sourcils 280, contour des lèvres 350.Mais attention, la dermopigmentation est une marque durable, parfois indélébile, qu'il est difficile de modifier. En conséquence l'information du patient est essentielle, de même que son consentement sur le tracé et la couleur du pigment. Avant d'effectuer le tracé définitif, on effectue donc toujours au préalable un dessin au crayon à maquillage habituel.* Dr François Turmel, médecin esthétique, diplôme inter-universitaire Obésité, vieillissement et esthétique des tissus superficiels, président du Syndicat national des médecins esthétiques (www.snme.fr) et président de l'Institut national de formation sur la prévention du vieillissement.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 29 Octobre 2007 : 01h00
PUB
PUB
A lire aussi
Sourcils : 3 techniques pour les sublimer !Publié le 18/11/2015 - 23h56

Parce que les sourcils encadrent le regard, leur forme influence directement notre expression et l’harmonie de notre visage. Epilation des sourcils au fil, micro-pigmentation pour un maquillage semi-permanent, injection de produit de comblement : zoom sur trois techniques tendances ou plus...

Cancer du sein : le tatouage médical annonce le retour à la viePublié le 31/03/2004 - 00h00

Le tatouage et le maquillage permanent sont utilisés pour repigmenter les aréoles des femmes victimes d'un cancer du sein et ayant dû subir une ablation chirurgicale. Ces techniques de reconstruction représentent la fin de leur parcours thérapeutique et la reprise d'une vie normale.

Trucs et astuces pour de beaux sourcilsPublié le 06/04/2010 - 00h00

De beaux sourcils, c'est très important. Bien dessinés, ils rehaussent le visage et lui donnent du relief. Ils semblent aussi dotés d'un certain sex-appeal, expliquant pourquoi les jeunes filles s'occupent très tôt de leurs sourcils. Mais savoir les épiler est tout un art. Les conseils et...

Plus d'articles