La plupart des fumeurs réguliers développent une dépendance à la nicotine. Cette composante du tabac fait ressentir ses effets sur une zone du cerveau associée au plaisir et à la gratification, et ce, quelques secondes après avoir tiré la première bouffée.Le fumeur ressent alors une agréable sensation de détente et de satisfaction. Le cerveau en demande rapidement davantage ; le fumeur développe alors le besoin d'une dose régulière de nicotine qui le satisfera.
Sommaire
La plupart des fumeurs réguliers développent une dépendance à la nicotine. Cette composante du tabac fait ressentir ses effets sur une zone du cerveau associée au plaisir et à la gratification, et ce, quelques secondes après avoir tiré la première bouffée.Le fumeur ressent alors une agréable sensation de détente et de satisfaction. Le cerveau en demande rapidement davantage ; le fumeur développe alors le besoin d'une dose régulière de nicotine qui le satisfera.
Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Lundi 04 Juin 2012 : 16h46

Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001

Catégorie E-santé: 

Guide: