Chirurgie esthétique : la tendance qui monte

La chirurgie esthétique compte toujours plus d'adeptes. Une tendance qui s'est largement confirmée depuis le début de la pandémie, notamment chez les jeunes. Ces derniers se laissent tenter par des interventions esthétiques, mais aussi des injections. Mais pourquoi l'engouement pour la chirurgie esthétique est-il tel ? Réponses dans cet article.
© Autre
Sommaire

Chirurgie esthétique, pourquoi un tel engouement ?

Selon une étude menée par l'organisation professionnelle IMCAS, les 18-34 ans sont la tranche d'âge ayant le plus recours à la chirurgie esthétique depuis 2019, après les 35-50 ans. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les plus âgés ne sont pas les premiers à se laisser tenter, loin de là. En parallèle, force est de constater que les hommes sont de plus en plus nombreux à recourir à ce type d'opération. La demande augmente, notamment en ce qui concerne le botox. Une manière de combler les rides apparentes, mais aussi de remodeler le menton ou la mâchoire. Ainsi, le nombre d'hommes ayant recours aux injections aurait augmenté de 99 % en 20 ans d'après l'American Society of Plastic Surgeons. Les causes de cet engouement pour les opérations esthétiques sont relatives à la Covid-19, ainsi qu'à l'utilisation toujours plus poussée des réseaux sociaux. 

Une banalisation de la chirurgie due aux réseaux sociaux

L'engouement des Millenials pour la chirurgie esthétique s'explique en partie par l'utilisation de réseaux sociaux comme Snapchat ou TikTok. Il faut dire que depuis 2020, leur emploi s'est considérablement accru. Entre 2019 et 2020, Facebook et Instagram ont gagné 13 % d'inscrits, ce qui représente plus de 490 millions de profils. Et, parmi les nombreux utilisateurs des réseaux sociaux, on retrouve de nombreuses célébrités ayant elles-mêmes recouru à la chirurgie esthétique. Pour la plupart, à l'exemple de Kylie Jenner ou Jessica Thivenin, les interventions sont assumées. Cela participe donc à banaliser ce processus, considéré à la base comme un acte médical. La promotion des chirurgiens plastique incite donc les jeunes à se lancer à leur tour, au point de créer chez certains une véritable dépendance.

Suivre une tendance plutôt que répondre à une dysmorphophobie

Concrètement, l'essor de la chirurgie esthétique est la réponse à une tendance plutôt qu'à une question de dysmorphophobie. Il n'y a pas toujours de souffrance éprouvée par un patient concernant la zone sujette à opération. Au contraire, l'idée est plutôt de ressembler à une photographie de soi avec un filtre ou à une personne que l'on admire. Il faut dire que les filtres présents sur les réseaux sociaux tendent à mettre en avant un modèle de beauté qui serait normé et aurait tendance à uniformiser les visages. Ainsi, parmi les demandes les plus régulières, on retrouve :

  • Un nez affiné et plus petit.
  • Une peau qui soit lisse.
  • Des lèvres plus charnues.

Alors que les 18-34 ans sont les plus enclins à recourir à la chirurgie esthétique, quelles sont les tendances dans ce domaine pour 2022 ?

Les tendances 2022 en matière de chirurgie esthétique

Parmi les opérations de chirurgie tendance cette année, on retrouve les injections. Bien que ceci semble un classique, les patients y ont toujours recours. À tel point que les chirurgies des paupières et rhinoplasties ont dépassé la procédure qui a longtemps été la première, l'augmentation mammaire. Il faut dire que ce type de procédé est plus accessible et que son prix demeure moins élevé que celui d'une chirurgie complète. Une injection d'acide hyaluronique sera généralement comprise entre 150 et 400 euros. À noter que le coût dépendra aussi de la zone ciblée, du chirurgien, mais aussi du produit injecté.

Le lifting, pour prévenir l'apparition des rides

Le lifting, tout d'abord, a toujours autant de succès. Il peut être réalisé par de nombreux professionnels, à l'exemple des chirurgiens esthétique de la clinique Rive Droite Paris Étoile. Son objectif est d'obtenir une meilleure tension de la peau, en agissant sur le plan sous-cutané. Aujourd'hui, toutes les zones du visage peuvent être traitées, de même que le ventre ou les seins. En fonction de la zone opérée, le coût d'un lifting peut être compris entre 2 000 et 8 000 euros. Par ailleurs, les liftings les plus légers proposent des résultats plus naturels et les cicatrices sont de moins en moins visibles. 

Le remodelage corporel, une technique en plein boom

Autre tendance en vogue, le remodelage corporel. Si vous êtes de celles qui ont pris quelques kilos durant le confinement et que vous avez du mal à les perdre, il s'agit peut-être de la technique. En effet, l'intérêt pour la liposuccion s'est largement accru ces dernières années, de même que les autres procédures liées au remodelage du corps. Le body shapping permet de retrouver une silhouette harmonieuse, par exemple par le biais de la cryolipolyse Cette technique consiste à détruire les cellules graisseuses grâce au froid. L'avantage restant qu'elle est non invasive et qu'il n'est pas nécessaire de subir une anesthésie. Le résultat sera optimal après huit semaines.

Les nouvelles techniques en matière de chirurgie esthétique

Afin d'éliminer les complexes et de répondre aux attentes des clients, les professionnels de la chirurgie esthétique s'efforcent de développer de nouvelles techniques. L'objectif restant d'améliorer le quotidien des patients. Parmi les nouveautés, on retrouve notamment l'utilisation de la graisse, ainsi que la technique du liquid nose. 

La graisse, pour améliorer l'aspect du visage

De plus en plus, les chirurgiens plastiques utilisent de la graisse pour améliorer l'aspect du visage. Il s'agit du lipofilling.  La graisse permet notamment de combler les cernes, en plus d'apporter des cellules souches à la peau. Grâce à elle, l'aspect de la peau est amélioré, de même que la qualité des tissus. La plupart du temps, elle provient directement du patient, ce qui permet de limiter les risques de rejet. À noter que seules les personnes présentant un excédent graisseux peuvent être éligibles à la lipostructure.

Le liquid nose, pour éviter de passer par la case opération

L'autre technique en vogue ces derniers temps est le liquid nose. Elle permet de modifier son nez, sans pour autant avoir à passer sur la table d'opération. Un bon compromis pour celles qui jugeraient la rhinoplastie trop couteuse. Le liquid nose est considéré comme de la médecine esthétique, réalisée à partir d'injections de botox ou d'acide hyaluronique. Et si cela ne vous dit rien, sachez qu'il s'agit de la même substance utilisée pour augmenter le volume des lèvres ou diminuer les rides présentes sur le visage. En général, une séance dure une trentaine de minutes. Il faut compter en moyenne 500 euros, alors que les premiers résultats seront visibles dès la fin de la consultation. Néanmoins, si vous souhaitez que l'effet perdure dans le temps, vous devrez réaliser des injections tous les ans.

Conclusion

La chirurgie esthétique est donc une tendance qui monte, notamment chez les Millenials. Si la raison principale se trouve dans l'utilisation des réseaux sociaux, cet engouement s'explique aussi par le fait que de nouvelles techniques moins onéreuses apparaissent sur le marché. Mais il ne faut pas oublier que le but premier de la chirurgie esthétique est d'améliorer le bien-être des patients, comme c'est le cas pour la chirurgie réparatrice. Cette dernière, lorsqu'elle est considérée comme telle, peut-être prise en charge par l'Assurance Maladie. En fonction de la mutuelle, certaines personnes pourront être remboursées en totalité, quand d'autres le seront seulement en partie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :