L’anneau vaginal
L’anneau vaginal se place à l’intérieur du vagin où il diffuse des hormones contraceptives. Il se change une fois toutes les trois semaines.
Sommaire

Quelques inconvénients

Les effets indésirables sont comparables à ceux de la pilule, mais moindre : nausées, maux de tête, prise de poids, tension des seins, saignements…

Quant aux contre-indications, ce sont les mêmes qu’avec la pilule : excès de cholestérol, hypertension, antécédent d’accident thromboembolique, certains cancers, tabagisme…

C’est rare, mais il arrive que l’anneau soit expulsé. Il faut alors le remettre en place. S’il est expulsé depuis plus de 3 heures, il faut prendre les mêmes précautions qu'après un oubli de pilule supérieur à 12 heures.

A lire sur e-sante J'ai oublié ma pilule, que faire ?

L’anneau vaginal en pratique

La pose et le retrait de l’anneau sont des gestes extrêmement simples et faciles. L’insertion de l’anneau ne nécessite aucune manipulation : il est très souple, il se pousse au fond du vagin comme on le ferait avec un tampon et une fois à l’intérieur, il reprend sa forme et se place de lui-même.

Si on souhaite supprimer les règles, il suffit d’enchaîner les anneaux toutes les trois semaines, sans faire d’arrêt.

Son prix est d’environ 16 € l’anneau, soit pour un mois de contraception.

Il n’est pas remboursé par l’Assurance maladie.

Il s’achète en pharmacie sur ordonnance du médecin ou d’une sage-femme.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :