Angiographie numérisée /Artériographie conventionnelle
Angiocardiographie ou coronarographie Angiographie pulmonaire Artériographie (ou angiographie) des artères rénales Artériographies (ou angiographie) des membres inférieurs
Sommaire

En pratique, comment s'effectue une angiographie ?

Ces techniques ont toutes en commun de reposer sur les mêmes principes qu'une radiographie conventionnelle, mais elles nécessitent en plus, un geste dit « invasif », c'est-à-dire la ponction d'une artère, et souvent un cathétérisme dans le vaisseau, pour permettre l'injection du produit de contraste.

Selon les artères étudiées, l'injection du produit de contraste se fait dans l'artère humérale (de l'avant-bras) ou fémorale (pli de l'aine). Pour cela, une anesthésie locale est faite avant de mettre en place un cathéter. Dans le cas d'angiographie sélective des artères coronaires, la sonde est directement mise en place dans chaque artère coronaire et l'injection du produit de contraste se fait à partir du point de ponction fémoral.

Quels que soient les vaisseaux étudiés, le patient est allongé sur le dos, sur la table d'examen dans la salle de radiologie vasculaire. Son immobilité (pause respiratoire et arrêt de la déglutition) est indispensable pendant la prise des clichés. Ces derniers sont pris à différents moments, avant l'injection du produit de contraste et parfois 24 heures après.

Combien de temps dure l'examen ?

La durée de l'examen est variable selon les territoires vasculaires explorés.

En moyenne, l'examen dure entre 1 et 2 heures.

haut de page
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :