Anémie

Les globules rouges sont des cellules du sang qui assurent le transport de l'oxygène à travers l'organisme. L'hémoglobine qu'ils contiennent est la protéine qui leur permet de jouer ce rôle.

Publicité

Anémie : Comprendre

Dans des conditions normales, le taux d'hémoglobine est maintenu dans l'organisme selon un équilibre strict. Lorsque cet équilibre est rompu, l'hémoglobine est à la baisse et l'anémie s'installe. L'anémie est donc, par définition, une diminution anormale du nombre de globules rouges du sang et de leur teneur en hémoglobine. Par conséquent, en présence d'anémie, le sang perd de sa capacité à transporter l'oxygène. Le fer, la vitamine B12, l'acide folique et la vitamine C sont essentiels à la production des globules rouges.

Symptômes

Il existe de multiples formes d'anémie. Les symptômes communs à la plupart d'entre elles sont les suivants : pâleur du teint, fatigue, perte d'énergie, somnolence, maux de tête, dans les cas plus graves, accélération du rythme cardiaque, respiration courte et étourdissements.

Anémie : Causes

Les causes de l'anémie sont fort nombreuses. Nous en présenterons quelques-unes.

Menstruations

Les femmes peuvent être sujettes à l'anémie dite ferriprive - causée par une carence en fer - en raison des pertes menstruelles qu'elles connaissent chaque mois. L'anémie peut être plus grave si les menstruations sont abondantes, les femmes conservant alors très peu ou pas du tout de fer en réserve.

Grossesse

Le fœtus puise dans les réserves maternelles de fer et de vitamines, rendant le terrain propice à la carence et à l'anémie.

Certaines maladies

Les maladies qui engendrent des hémorragies persistantes, telles que celles du tube digestif (gastrite, ulcère gastrique, cancer de l'estomac, inflammation de l'intestin, etc.).

Alimentation pauvre en fer

Prise de médicaments spécifiques

Chez quelques personnes, certains médicaments peuvent occasionner des saignements gastro-intestinaux (aspirine, anti-inflammatoires), d'autres peuvent entraîner un problème d'absorption du fer ou des vitamines (antiacides, contraceptifs oraux, médicaments contre l'arthrite, etc.)

Végétarisme strict

Il conduit à une carence en vitamine B12. Cette vitamine n'est présente que dans les aliments de source animale (viande, poisson, œufs, produits laitiers). Chez les non-végétariens, les carences sont pratiquement inexistantes, car les réserves assurent la formation des cellules sanguines pendant au moins cinq ans.

Carence en acide folique (vitamine B9)

L'acide folique est présent dans un grand nombre d'aliments, mais surtout dans le foie et les légumes verts crus. Une alimentation variée en légumes crus en assure normalement une dose suffisante.

Alcoolisme, cirrhose du foie

Les personnes qui boivent de grandes quantités d'alcool peuvent faire de l'anémie, car elles mangent moins. Par conséquent, elles ont généralement des carences en fer et en acide folique.

Ablation chirurgicale d'une partie ou de tout l'estomac (gastrectomie)

Cette situation peut provoquer une mauvaise absorption du fer et de la vitamine B12 par l'organisme.

Maladies diverses

Les maladies inflammatoires chroniques, telles que le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn, l'insuffisance rénale, les problèmes de la glande thyroïde (hypothyroïdie) ou d'autres maladies endocriniennes ainsi que certains cancers, entre autres, nuisent généralement au processus de formation des globules rouges.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 25 Juin 2013 : 12h16
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
PUB
PUB