Les UV, pourquoi c'est risqué ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 31 Juillet 2014 : 15h58
-A +A
Pour tout savoir sur le soleil et surtout comment s'en protéger, le site http://www.soleil.info de l'association Sécurité Solaire, centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé pour l'éducation solaire, remplit son rôle à merveille. Il propose également un abonnement gratuit aux prévisions du jour.

Soleil, UV et santé

Les UV peuvent avoir des effets bénéfiques quand l'exposition au soleil est modérée. Mais dès que l'exposition est trop forte, les UV ont des effets négatifs sur notre santé, notamment sur notre peau et sur nos yeux.

UV : les dommages aux yeux

Risque de cataracte

L'exposition aux UV constitue l'une des causes de cataracte. L'OMS estime en effet que 20% des cas de cataractes sont liées aux expositions solaires.

Risque d'ophtalmie

Les UV peuvent causer une ophtalmie, une brûlure de la cornée. Ce risque est important en haute montagne. On parle alors d'ophtalmie des neiges.

Risque de DMLA

Les surexpositions des yeux au soleil font partie des facteurs de risque de la DMLA.

UV : les dommages de la peau

Le saviez-vous ?

Le bronzage que l'on apprécie tant est en fait une réaction de défense de la peau, agressée par les UV du soleil. Cette dernière produit de la mélanime qui donne à la peau sa coloration "bronzée". L'esthétique est donc le fruit d'une bataille !

Le coup de soleil

Tout le monde le sait, une exposition excessive a UV et c'est le coup de soleil ! Ce dernier peut être grave quand les UV touchent les couches profondes de la peau (brûlure au second degré).

La photosensibilisation

Une exposition au soleil combinée avec une prise de médicaments, l'application locale d'un anti-inflammatoire ou d'un produit cosmétique peut générer une photosensibilisation, c'est-à-dire une réaction allergique en cas d'exposition au soleil (eczéma, démangeaisons).

A noter qu'une forte exposition au soleil pendant la grossesse peut aussi générer ce type de réaction.

Le vieillissement accéléré de la peau

Les expositions excessives au soleil abîment la peau et la fait vieillir prématurément (perte de souplesse, assèchement, apparition de rides).

Les cancers cutanés

La responsabilité des UV a clairement été démontrée dans l'apparition de cancers cutanés : les carcinomes (cancers de la peau les plus nombreux, heureusement souvent guéris quand ils sont pris à temps) et les redoutables mélanomes (cancer de la peau particulièrement agressif).

L'index UV mesure l'intensité du rayonnement UV et donc le risque de l'exposition au soleil

Plus l'index UV est élevé, plus il faut se protéger

L'index UV est un indice très important au regard de leur danger. Il exprime l'intensité du rayonnement et donc le risque qu'il représente pour notre santé.

La latitude, l'altitude, la date, l'heure, le niveau de la couche d'ozone et les nuages sont les principaux facteurs de variation de l'intensité du rayonnement UV émis par le soleil.

Sachez lire les indices UV :

  • Indice UV 1-2 : faible
  • Indice UV 3-4 : modéré
  • Indice UV 5-6 : élevé
  • Indice UV 7-8 : très fort
  • Indice UV 9 et + : extrême

Comment varie l'index UV en France ?

  • En France métropolitaine, l'index UV connaît de très fortes variations en fonction des saisons et des heures de la journée.
  • En été, il y a 3 fois plus d'UV à 14h qu'à 10h.
  • En France, il y a 10 fois plus d'UV en juin qu'en décembre.
  • En Guadeloupe, il y a 2 à 6 fois plus d'UV qu'en France métropolitaine.
  • Dans les départements et territoires d'Outre-Mer, essentiellement en zone intertropicale, l'index UV oscille entre 7/8 (très fort) l'hiver et 13/14 l'été.
  • Au niveau de la mer, l'index UV ne dépasse pas le niveau 1 (faible) en hiver, tandis qu'il atteint le niveau 7/8 (très fort) en été.
  • Mais avec l'altitude et la réverbération, l'index UV peut atteindre des niveaux de l'ordre de 5/6 (élevé) en février et dépasser 10 (extrême) dès le printemps.

« Le burning time »

A partir de l'index UV, on peut déterminer en combien de temps, sans protection, on risque un coup de soleil.

Ce risque dépend du type de peau :

  • Les peaux sensibles et les enfants risquent un coup de soleil en 40 minutes d’exposition solaire avec un index UV 3 ou 4.

    En 25 minutes si l’index UV est de 5 ou 6, 20 minutes avec un index de 7 ou 8 et seulement 15 minutes au-delà d’un index UV de 9.

  • Pour les peaux normales, le risque de coup de soleil est réel dès 50 minutes d’exposition à un index UV 5-6, dès 40 minutes avec un index UV 7-8 et 30 minutes si l’index UV est supérieur à 9.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 31 Juillet 2014 : 15h58
Source : http://www.soleil.info
A lire aussi
Crèmes autobronzantes, pour ou contre ? Publié le 09/06/2004 - 00h00

Les crèmes autobronzantes qui inondent le marché sont tentantes lorsque l'on aime arriver sur son lieu de vacances déjà bronzé ou encore avoir le teint hâlé toute l'année. Mais sont-elles efficaces et surtout font-elles encourir des risques pour la santé ?

Bienfaits et méfaits du soleil : le saviez-vous ? Publié le 16/06/2004 - 00h00

Le soleil est à la fois notre meilleur ami et notre pire ennemi. Sans lui, pas de vie possible, cependant, il peut être dangereux ! En effet, il est responsable de lésions cutanées, et d'accélération du vieillissement. On en revient toujours à la même constatation, c'est l'excès qui est...

Plus d'articles