Thyroïde : le point sur les traitements disponibles

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Jeudi 08 Mars 2018 : 13h10

Les personnes souffrant de troubles de la thyroïde ont désormais 5 possibilités pour se traiter. Une sixième sera bientôt disponible : le TCAPS, sous forme de capsules molles.

© Istock

Le monopole est fini pour le laboratoire Merck. Fabricant historique du Levothyrox, il doit désormais partager les prescriptions avec plusieurs concurrents. Alors qu'une nouvelle alternative thérapeutique est annoncée, E-Santé fait le point sur les différents traitements disponibles.

Du côté du laboratoire Merck, la situation est pour le moins complexe. La formulation du Levothyrox a récemment changé, s'accompagnant d'effets secondaires pour de nombreux patients.

Face au tollé général, le fabricant a remis à disposition l'ancienne formule, de manière temporaire. Celle-ci est rebaptisée Euthyrox et est importée en quantité limitée. Ce régime d'exception devrait prendre fin au terme de l'année 2018.

Deux nouveaux arrivants

Ces deux médicaments peuvent être obtenus à différents dosages : 25, 50, 75, 100, 125, 150, 175 et 200 microgrammes. Dans le cas du Levothyrox, les comprimés sont vendus par boîte de 30. Dans le cas de l'Euthyrox, ils sont vendus en boîtes de 100 cachets.

Depuis 2008, la lévothyroxine est aussi disponible sous formes de gouttes : il s'agit de la L-Thyroxine, produite par le laboratoire Serb. D'un dosage de 150 microgrammes par millilitre – soit 5 μg/goutte), sa prescription est réservée aux jeunes enfants, aux personnes ayant du mal à déglutir et aux patients ayant reçu un traitement avant août 2017.

Le marché compte donc deux nouveaux arrivants. L-Thyroxin Henning, de Sanofi est vendu depuis la mi-octobre 2017, en boîte de 100 comprimés. Le nombre de dosages disponibles est le même que pour le Levothyrox.

Thyrofix du laboratoire Uni-Pharma est commercialisé depuis décembre 2017 en boîtes de 30 ou 100 comprimés. Quatre dosages seulement sont disponibles : 25, 50, 75 et 100 microgrammes.

PUB

12 dosages différents

Prochainement, un sixième médicament à base de lévothyroxine pourra être prescrit : le TCAPS, produit par le laboratoire Genévrier. Il a reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en février dernier.

Selon nos confrères du Figaro Santé, cette nouvelle formulation arrivera dans les officines en avril prochain. Il faut en effet que le dossier passe par plusieurs étapes : la Commission de la Transparence, qui évaluera son utilité, le Comité Economique des produits de santé (CEPS), qui fixera son prix.

Vendu sous forme de capsules molles, le TCAPS ne contient que de la gélatine, de la glycérine et de l'eau purifiée parmi ses excipients. Ce qui suscite de l'espoir du côté des associations de patients.

Autre avantage de ce nouveau médicament : il propose 12 dosages différents – échelonnés de 13 à 200 microgrammes. Cela devrait permettre d'affiner la prise en charge des patients souffrant d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie.

A lire aussi
Plus d'articles