Syndrome de l'intestin irritable

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Avril 2013 : 16h46

Avec les problèmes d'estomac (la dyspepsie fonctionnelle ou dyspepsie non ulcéreuse),le syndrome de l'intestin irritable fait partie de ce que l'on appelle les troubles digestifsfonctionnels.

Il a porté différents noms au fil du temps, les scientifiques n'étant pas sûrs de l'origine du problème : côlon irritable, colite muqueuse, colite spasmodique, intestin nerveux, etc.

Syndrome de l'intestin irritable : Comprendre

Le syndrome de l'intestin irritable traduit un ensemble de symptômes très incommodants, qui touche environ 15 % de la population, davantage les femmes que les hommes. Après le rhume, c'est la deuxième cause d'absentéisme au travail.

Même si le stress n'en est pas une cause directe, il est fortement lié au syndrome.

C'est sans doute pour cette raison que le problème touche surtout les jeunes adultes, qui sont appelés à prendre les plus grandes responsabilités de leur vie (travail, mariage, famille, achat d'une maison). On remarque d'ailleurs que si le syndrome est chronique, il a tendance à s'atténuer avec l'âge.

Il importe de souligner que le syndrome de l'intestin irritable n'évolue jamais vers une maladie. Il ne cause ni maladie inflammatoire de l'intestin, ni cancer intestinal, et il n'entraîne pas la mort. C'est un trouble bénin, qui peut toutefois devenir très incommodant.

On remarque classiquement les symptômes suivants :

  • douleurs abdominales (maux de ventre) après les repas ou pendant les périodes de stress, qui peuvent durer deux ou trois heures, même plus longtemps ;
  • diarrhée, constipation ou alternance des deux ;
  • inconfort ;
  • besoin urgent d'aller à la selle ;

Syndrome de l'intestin irritable : Causes

Fragilité de l'intestin

On a longtemps cru que ce problème résultait d'une inflammation de l'intestin. On sait maintenant qu'il n'en est rien. Les recherches les plus récentes attestent que le syndrome de l'intestin irritable n'est pas dû à une anomalie intestinale mais, plus simplement, à une hypersensibilité, à une fragilité de l'intestin.

Il s'agit donc d'un intestin plus "capricieux" qui réagit, par des spasmes et des contractions, à des facteurs comme le stress quotidien ou qui est provoqué par différents événements (divorce, deuil, perte d'emploi, etc.),les changements hormonaux et la consommation de certains aliments.

Les scientifiques n'ont pas encore pu préciser la raison exacte de cette fragilité, mais il semble que l'hérédité ne soit pas, à elle seule, responsable du problème.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Avril 2013 : 16h46
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
A lire aussi
Intestin irritable ? Essayez les probiotiquesPublié le 09/02/2009 - 00h00

Le syndrome de l'intestin irritable ou du côlon irritable est un trouble digestif très fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes, et plus particulièrement chez les femmes. Contre les douleurs abdominales, les flatulences et l'alternance diarrhées / constipation, ajoutez des...

La constipation n'est pas sans conséquencesPublié le 16/06/2008 - 00h00

Une personne sur cinq souffre de constipation occasionnelle ou chronique. C'est dire que cet état est très fréquent, et plus particulièrement chez les femmes (dans 80% des cas). Si la constipation passagère est généralement bénigne, à la longue, elle gêne la vie quotidienne en raison de...

Les 4 principaux problèmes digestifs qui donnent mal au ventrePublié le 15/10/2012 - 08h04

Le mal de ventre est très fréquent et ses origines sont multiples : salpingite, endométriose, grossesse extra-utérine, ulcère, appendicite ou encore troubles digestifs (intestin irritable, constipation, ulcère…). Le point sur les principales causes digestives du mal de ventre.

Plus d'articles