Soigner son corps après la naissance de bébé

Publié par Élisabeth de la Morandière le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 14h14
-A +A

Quelques jours à peine après l'accouchement, vous voici déjà chez vous avec parfois un corps encore endolori et tout son lot de petits soucis. Pour vous aider à y faire face, nos conseils pratiques.

ca y est vous voilà de retour à la maison. L'émotion de l'accouchement, la prise de conscience des responsabilités envers cet être qui ne vit que par vous, et la vie quotidienne qui continue, les enfants, le mari, le ménage, la cuisine Il y a de quoi avoir un peu la tête qui tourne ! Pas de panique, vous allez, vous aussi, arriver à passer le cap à condition de procéder par étape. L'épisiotomie La cicatrice peut être douloureuse pendant trois ou quatre jours, si les douleurs persistent au-delà de dix jours, une consultation s'impose. Pour accélérer la cicatrisation, faites une toilette après chaque miction et chaque selle et séchez la zone au sèche-cheveux. Les saignements Pendant les trois jours qui suivent la naissance, vous perdez abondamment du sang, mêlé de sérosités (les lochies). Ces pertes vont ensuite prendre un aspect rosé, mais il arrive de saigner encore un peu pendant quelques semaines. Il faut consulter si : ces saignements nécessitent, dans les semaines qui suivent, plusieurs changements de garnitures en quelques heures ou s'ils restent très très rouges et ont une odeur nauséabonde.

La césarienne La cicatrice reste sensible pendant cinq ou six semaines, si elle rougit, gonfle ou coule signalez-le à votre médecin. Pour soulager la douleur des gaz, couchez-vous sur le côté et exercez une pression des mains sur votre abdomen pour les libérer. Les hémorroïdes et la constipation Un traitement à base de pommade et de suppositoires peut soulager la crise. Supprimez de votre alimentation, pendant quelque temps, plats épicés, café et alcool. Utilisez une bouée pour vous asseoir plus confortablement. Un laxatif doux à base d'huile de paraffine, un suppositoire de glycérine, des raisins, des poires et des pruneaux vous aideront à retrouver un transit équilibré. Les problèmes urinaires Vous avez du mal à retenir vos urines lorsque vous riez, toussez ou faites un effort ? Vous êtes peut-être sujette à une incontinence urinaire passagère. Consultez votre gynécologue qui vous prescrira sans doute une rééducation périnéale, pratiquée par un kinésithérapeute et remboursée par la Sécurité sociale. Ne négligez pas ces séances qui vous éviteront plus tard de vrais problèmes d'incontinence.

Les crevasses Elles rendent les tétées douloureuses. La prescription d'un antalgique ou d'une crème atténue la souffrance. Elle devra être inodore, cicatrisante, comestible et s'appliquer facilement sur les mamelons. Engorgement mammaire Il est dû à une accumulation du lait dans le sein mais aussi à une congestion des tissus qui sont alors douloureux et hypersensibles. Ne vous découragez pas, multipliez les tétées en vidant bien un sein avant de donner un peu de l'autre en complément. N'abandonnez pas les tétées de nuit car la sécrétion de prolactine (hormone de production du lait) se fait surtout pendant la première partie de nuit. Passez vos seins sous une douche chaude ou appliquez des gants de toilette chauds. En cas d'engorgement important, on vous prescrira peut-être des cataplasmes à base de crème décongestionnante. Vergetures Il n'existe pas vraiment de traitement curatif pour faire disparaître ces marques assimilables à des cicatrices blanc ivoire. Au moins une fois par jour, massez avec un soin approprié les zones concernées pour tonifier et assouplir la peau, soumise depuis quelques mois à des distensions rapides. Effectuez des mouvements circulaires sur le ventre, les cuisses, les fesses et les seins. Cellulite Vous souhaitez vous débarrasser au plus vite de ces amas graisseux sur les cuisses ou les genoux accumulés pendant la grossesse (la faute, entre autres aux hormones). Massez vous avec des crèmes à base de caféine matin et soir ; très efficace, la technique du Lipo massage appliquée avec le Cellu M6 de LPG Systems et utilisée par les kinésithérapeutes : un appareil de massage mécanique qui associe aspiration et "palper rouler".

Publié par Élisabeth de la Morandière le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 14h14
Source : Côté santé bébé, juillet/août 2008.
A lire aussi
Que se passe t-il après l'accouchement ? Publié le 21/05/2001 - 00h00

On appelle "suites de couches" la période qui suit l'accouchement et qui dure jusqu'au retour des règles. C'est une période délicate à vivre pour la jeune maman dont le corps doit faire face à d'importants bouleversements anatomiques et hormonaux. C'est pourquoi fatigue et moments de déprime...

L'allaitement maternel, un choix personnel Publié le 05/07/2002 - 00h00

Le lait est le premier aliment qui permet au bébé de faire face aux énormes besoins de son organisme au cours des premières années de vie. Le lait maternel est spontanément adapté à ces besoins car sa composition tient compte des particularités du nourrisson et de l'immaturité de son...

Le massage, c'est la santé ! Publié le 19/07/2005 - 00h00

On en trouvait chez les kinés et certains médecins, mais les massages fleurissent désormais dans les spas et autres salons de beauté. Et les massages ont le vent en poupe ! Mais quelles sont leurs vertus thérapeutiques ?

Éruptions cutanées Publié le 31/05/2001 - 00h00

Eruption cutanée, ce terme désigne une apparition récente de lésions sur la peau.Il existe trois grands types d'éruptions cutanées :inflammatoires,infectieuses,maladies cutanées.

Plus d'articles