Les risques de grossesse méconnus

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 07 Octobre 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 11 Juillet 2011 : 12h07
-A +A
La contraception, tout le monde connaît. Mais certaines zones d'ombre persistent. La preuve, c'est que l'efficacité théorique des contraceptions est en général surestimée par rapport à leur efficacité réelle en situation. Et ce, à cause de certains détails parfois ignorés...

La pilule

La pilule présente très peu de risques, si elle est bien prise. L'échec est le plus souvent dû à l'oubli. C'est pour cela qu'il faut absolument, lors d'une prescription de pilule, demander à son médecin la conduite à tenir en cas d'oubli. Quelle durée de décalage est-elle supportable ?

Pour certaines pilules, une heure de décalage, et le risque est là. Pour d'autres pilules, jusqu'à 12 heures d'oubli, vous êtes encore protégée…

Moins connu, le risque d'élimination de la pilule à cause d'une gastro-entérite. Si vous vomissez, ou que vous souffrez d'une diarrhée carabinée, votre pilule peut se trouver expulsée de votre corps avant même d'avoir agit. En cas de doute, téléphonez à votre médecin pour prendre conseil.

Et, pour chaque consultation médicale, pensez toujours à signaler que vous prenez la pilule. En effet, certains médicaments peuvent bloquer ou diminuer son effet.

La pilule du lendemain

C'est la pilule qu'on prend après un rapport sexuel à risque, c'est-à-dire sans précautions aucune ou après rupture de préservatif. Le laboratoire qui la fabrique annonce 80% de bons résultats. Cela signifie que 80% des grossesses sont évitées. Pas 100%. C'est pourquoi il s'agit seulement d'une contraception de secours et, en aucun cas, on ne doit la considérer comme une sécurité totale.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l'efficacité de la pilule du lendemain diminue plus on attend.Ainsi, les pilules de type Norlévo permettent de prévenir une grossesse non désirée jusqu'à 72 heures après un rapport à risque. Mais plus on la prend tôt, mieux c'est. Il existe cependant une autre pilule du lendemain, EllaOne®, qui peut encore être prise jusqu'à 5 jours après l'accident (soit 120 heures).

Dans tous les cas, retenez qu'il faut agir vite et qu'un test de grossesse est conseillé par la suite.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 07 Octobre 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 11 Juillet 2011 : 12h07
A lire aussi
Connaissez-vous bien les risques de grossesse ? Publié le 12/07/2003 - 00h00

La contraception, tout le monde connaît. Mais certaines zones d'ombre persistent. La preuve, c'est que l'efficacité théorique des contraceptions est en général surestimée par rapport à leur efficacité réelle en situation. Et ce, à cause de certains détails parfois ignorés...

J'ai oublié ma pilule, que faire ? Publié le 22/06/2009 - 00h00

Comment gérer un oubli de pilule ? Quelles sont les règles de base ? Existe-t-il des périodes plus à risque de grossesse que d'autres ? Quand prendre la pilule du lendemain ou contraception d'urgence ?

Vrai/faux sur la pilule Publié le 18/02/2011 - 10h02

La pilule est la méthode contraceptive la plus utilisée par les Françaises. Mais autour de cette pilule, beaucoup d’idées fausses circulent. Savez-vous faire la part des choses et avez-vous les idées claires sur la contraception orale ?

Stérilet : des avantages trop peu connus Publié le 16/06/2004 - 00h00

En matière de contraception, la méthode idéale n'existe pas. C'est pourquoi choisir en connaissance de cause est indispensable. Cette mise au point sur le stérilet peut vous aider à voir peut-être les choses différemment.

Plus d'articles