« Quantified self », la e-santé de demain ?

Publié par Hopital.fr le Lundi 04 Novembre 2013 : 00h21
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 16h01
-A +A

Le « quantified self » consiste à collecter et analyser ses données physiologiques pour mesurer son état de santé et améliorer son bien-être.

Cette tendance se développe avec l’essor des applications médicales. Explications.

Le « quantified self », terme inventé aux Etats-Unis, est actuellement en plein essor en France. On parle aussi de « self tracking » pour désigner ces pratiques de recueil, d'analyse voire de partage de données personnelles dans l’optique d’exercer un meilleur contrôle sur son bien-être ou sa santé.

De l’application « podomètre » au bracelet connecté

Sur smartphone, plusieurs applications faisant office de podomètre rencontrent, depuis quelques années, un franc succès mais, aujourd’hui, de nouveaux usages du « quantified self » voient le jour.

Dernière tendance en date : les bracelets connectés.

Il s’agit de bracelets qui font office de capteurs d’activité. Tout en laissant l’utilisateur libre de ses mouvements, les bracelets dits connectés collectent des données tout au long de la journée : nombre de pas effectués, distance parcourue, nombre de calories brûlées, temps d’inactivité, etc.

Ils sont généralement synchronisés avec un smartphone qui affiche et gère les données captées. Les plus sophistiqués vont jusqu’à récolter des données sur le sommeil et mesurer le rythme cardiaque.

Et demain ?

Le « quantified self » se distingue de l’auto-mesure. Dans le premier cas, l’utilisateur gère lui-même ses données alors que, dans le second, les données mesurées (pression artérielle, glycémie, etc.) sont transmises au médecin et interprétées par lui.

Dans un avenir proche, il n’est pas improbable que l’auto-mesure se complète d’auto-gestion.

Publié par Hopital.fr le Lundi 04 Novembre 2013 : 00h21
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 16h01
A lire aussi
Objets connectés santé : amis… ou ennemis ? Publié le 25/01/2017 - 16h05

Les objets connectés sont devenus nos meilleurs amis pour contrôler notre forme et notre santé avec simplicité, tout en nous amusant. Si ses atouts sont indéniables et unanimement reconnus dans le monde de la Santé, le quantified self pose aussi le problème des données de santé, et plus...

Plus d'articles