Octobre rose : à quand remonte votre dernière mammographie ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Octobre 2012 : 11h44
Mis à jour le Mardi 02 Octobre 2012 : 13h43

Octobre rose vient de débuter. Ce mois d’octobre est l’occasion pour les autorités d’inciter les femmes à participer au dépistage organisé du cancer du sein. De leur côté, les associations et les organismes de recherche en profitent pour informer les femmes.

© Istock
PUB

La lutte contre le cancer du sein passe par le dépistage

Avec 53.000 nouveaux cas estimés en 2011, il s’agit du cancer le plus fréquent chez la femme et de la première cause de décès, avec 11.400 décès estimés en 2011.

Ceci dit, les femmes qui guérissent du cancer du sein sont de plus en plus nombreuses : la survie nette à 5 ans est de 89% (Institut de veille sanitaire).

Certes les traitements se sont fortement améliorés, mais on traite aussi des tumeurs diagnostiquées de plus en plus tôt grâce au dépistage, qui a été généralisé en 2004 et qui s’adresse à toutes les femmes de 50 à 74 ans.

Ce dépistage systématique est actuellement controversé, les détracteurs arguant qu’il est à l’origine d’un surdiagnostic et de surtraitement. Ils estiment que pour 1.000 femmes soumises tous les deux ans à une mammographie entre 50 et 69 ans, 4 femmes sont surdiagnostiquées (dépistage d’une petite lésion qui n’aurait pas évolué en cancer du vivant de la patiente). Mais c’est aussi 7 à 9 décès évités !

En 2011, quelque 2,4 millions de femmes ont eu recours au dépistage organisé, soit 52,7% de la population concernée (mais il faut ajouter 10 à 15% de femmes qui se font dépister individuellement). Près de 15.000 cancers du sein ont ainsi été dépistés et pris en charge.

PUB

Rappel concernant le dépistage organisé

Toutes les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à se faire dépister tous les deux ans.

Le dépistage repose sur une mammographie et un examen clinique pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais.

La mammographie est soumise à une double lecture qui augmente encore le taux de détection des cancers. En 2011, la deuxième lecture a permis de détecter 8% de cancers.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Octobre 2012 : 11h44
Mis à jour le Mardi 02 Octobre 2012 : 13h43
Source : Dossier de presse Octobre rose 2012, du Ministère de la Santé. UFC-Que Choisir, 26 septembre 2012.
A lire aussi
Octobre rose : le mois du cancer du seinPublié le 08/10/2007 - 00h00

Le mois d'octobre est attribué au cancer du sein depuis 1994. Cette année encore, l'objectif est d'inciter les femmes à participer au dépistage précoce. Si elles étaient 70% à adhérer au dépistage, contre 50% actuellement, la mortalité par cancer du sein pourrait diminuer d'un tiers !

Peut-on encore améliorer le dépistage du cancer du sein ?Publié le 06/10/2011 - 14h46

Alors que le dépistage organisé du cancer du sein stagne en France depuis plusieurs années et que les autorités tentent à travers diverses campagnes d’augmenter la participation des femmes, des chercheurs étudient de nouvelles stratégies pour sauver toujours plus de vies. Et de toute...

Plus d'articles