Mélanomes : cibler la tumeur, mais aussi les métastases cérébrales

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 22 Juin 2012 : 12h55
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 09h37

Une nouvelle thérapie ciblée des mélanomes semble capable de s’attaquer non seulement à la tumeur primaire, mais aussi aux métastases cérébrales liées à ce cancer de la peau.

© Fotolia

Une nouvelle molécule capable de cibler les mélanomes et les métastases cérébrales

PUB

Les résultats d’un essai clinique de phase I indiquent qu’une nouvelle molécule destinée au traitement ciblé des mélanomes serait capable d’agir sur les métastases qui se sont développées dans le cerveau des patients.

La plupart des médicaments sont inefficaces dans le traitement des tumeurs cérébrales, car ils n’atteignent pas le cerveau. Ce dernier est en effet isolé du reste de l’organisme par ce que l’on nomme la barrière « hémato méningée ».

Peu de molécules administrées par voie orale ou par voie intraveineuse sont capables de franchir cette barrière. Cela semble toutefois être le cas du dabrafenib, une molécule développée pour s’attaquer aux cellules cancéreuses porteuses d’une mutation particulière, affectant le gène BRAF.

Le dabrafenib est un nouveau membre la famille des « inhibiteurs de BRAF », une famille de molécules de thérapie cibléequi est en train de révolutionner la prise en charge des mélanomes de stade avancé.

Son efficacité a été testée chez des patients atteints de mélanomes ou d’autres cancers associés à des mutations du gène BRAF. Parmi eux, dix patients présentaient des métastases cérébrales.

Une diminution significative et durable de la taille de la tumeur primaire (voire sa disparition complète) a été observée dans 50 % des cas. De plus, une réduction du volume des métastases cérébrales a été obtenue dans 9 cas sur 10. Chez 4 patients, ces métastases ont même complètement disparu.

Aussi inattendu que prometteur, ce résultat devra évidemment être confirmé lors de nouvelles études portant sur un plus grand nombre de patients.

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 22 Juin 2012 : 12h55
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 09h37
Source : ARC - Gerald Falchook et coll., « The Lancet » du 19 mai 2012.
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles