Grippe A : 6 recommandations spéciales femmes enceintes

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Octobre 2009 : 02h00
-A +A
Face à la grippe A, les femmes enceintes sont plus à risque de complications graves. Par ailleurs, la fréquence et la gravité de la grippe A augmentent avec le terme de la grossesse tant pour la future mère que pour le foetus. Pour prévenir les risques, des recommandations spécifiques à destination des femmes enceintes ont été formulées.

La grippe A se complique souvent chez les femmes enceintes

Les femmes enceintes doivent tout particulièrement se protéger du virus de la grippe A car cette maladie ' peut entraîner une complication pulmonaire grave pour la maman comme pour le bébé '. Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) précise que la fréquence et la gravité de la grippe A augmentent avec le terme de la grossesse aussi bien pour la future mère (problèmes respiratoires par surinfection accrue et diminution des défenses immunitaires) que pour le fœtus (risque d'accouchement prématuré).

En conséquence, des mesures préventives spécifiques doivent être données aux femmes enceintes.

1) Futures mamans, respectez à la lettre les mesures barrières !

Lavage régulier des mains.

Évitez les contacts directs entre personnes : embrassades, poignées de mains, caresses sur le visage…

Gardez à distance de 2 mètres toute personne enrhumée et évitez les personnes grippées, lesquelles doivent porter un masque.

Dans la famille, chacun son linge de toilette, ses couverts et sa brosse à dents.

Nettoyez régulièrement toute surface de contacts (poignées de porte, meubles, cuvettes des toilettes, etc.).

Évitez les lieux de contamination : hôpitaux, cliniques, écoles, transports en commun, rassemblements publics, centres commerciaux, etc.

2) En cas de pandémie de grippe A : le suivi de la grossesse et post accouchement pourra être modifié

Suivi à domicile privilégié, consultations prioritaires en cabinet, adaptation du nombre d'actes, des soins, des consultations et des échographies, durée réduite d'hospitalisation, etc.

3) En cas de contact avec une personne grippée : contactez votre médecin généraliste

En l'absence de vaccination, le médecin pourra vous prescrire préventivement un traitement antiviral. Et peut-être aussi à votre entourage proche.

4) En cas de fièvre : consultez le médecin qui suit votre grossesse

Celui-ci commencera par éliminer les autres causes de fièvre (infection urinaire, listériose…).

5) En cas de signes de la grippe

Si vous présentez des symptômes grippaux (apparition brutale d'une fièvre élevée, toux, gêne respiratoire, courbatures…), une consultation hospitalière dédiée est immédiatement recommandée. La présence du virus A H1N1 est recherchée, mais en parallèle (avant même le résultat connu), un traitement antiviral est prescrit.

6) Faites-vous vacciner contre la grippe A dès que possible.

Dès que le vaccin contre la grippe A sera disponible, la vaccination des femmes enceintes est fortement recommandée, elles font d'ailleurs partie des personnes prioritaires.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Octobre 2009 : 02h00
Source : Dossier d'information du Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 11 septembre 2009.
A lire aussi
Quels sont les vrais dangers de la grippe ? Publié le 14/01/2013 - 09h13

Fièvre, toux, douleurs musculaires...Chaque année, la grippe saisonnière cloue au lit une part non négligeable de la population.Pour les personnes âgées ou malades, la grippe représente un véritable danger.La vaccination anti-grippale reste l’arme numéro un pour s’en prémunir.

La grippe attaque : la vaccination c'est maintenant ! Publié le 20/11/2002 - 00h00

Les premiers cas de grippe viennent d'être détectés en France. C'est le moment ou jamais de vous faire vacciner. N'attendez pas qu'il soit trop tard : sachez qu'il existe un délai de quinze jours entre l'acte vaccinal et l'immunisation effective contre le virus. Vrai ou faux : testez avec nous...

Plus d'articles