Drogues et addictions : des consultations gratuites pour les ados

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 13 Janvier 2015 : 09h56
Mis à jour le Mardi 13 Janvier 2015 : 10h10

Alcool, tabac, cannabis et autres substances psychoactives sont hélas largement consommés par les jeunes.

Afin de les aider à ne pas tomber dans la dépendance, les pouvoirs publics ont mis en place des "Consultations Jeunes Consommateurs" (CJC).

Une campagne de communication est lancée pour mieux faire connaître l’existence de ces CJC gratuites à destination des jeunes de 12 à 25 ans et de leurs parents.

© Istock

Prévenir la dépendance chez les jeunes en agissant en amont

« Dans une période clé, marquée par la construction personnelle et l'apprentissage scolaire, les conduites addictives des adolescents peuvent constituer une perte de chance pour leur avenir ». Or les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives demeurent élevés chez les adolescents. En 2011, 42% des jeunes de 17 ans avaient déjà expérimenté le cannabis et le tabac, tandis que 53% déclaraient avoir déjà bu plus de 5 verres en une occasion au cours du mois précédent (enquête OFDT/Escapad). Sachant que la précocité de l’expérimentation et de l’entrée dans la consommation accroît les risques dedépendance ultérieure et de dommages subséquents, il importe d’agir en amont.

C’est pourquoi plus de 400 Consultations Jeunes Consommateurs ont été créées partout en France. Gratuites, elles sont animées par des professionnels de l’addiction et de l'adolescence (médecins, psychologues, éducateurs) et permettent de faire le point sur diverses consommations (alcool, cannabis, jeux vidéo, tabac, etc.) avec pour objectif d’agir au plus tôt, avant l'installation d'une véritable addiction.

PUB

Les Consultations Jeunes Consommateurs visent aussi les parents

Les parents aussi ont besoin d’aide : 94% d’entre eux sont préoccupés par les consommations que pourraient avoir leurs ados et 40% estiment que leur enfant a une pratique addictive, contre 19% des ados eux-mêmes. Ce sujet devient alors source de conflit…

« Il existe un endroit pour en parler et faire le point »

Les 400 Consultations Jeunes Consommateurs accueillent gratuitement les parents et les jeunes. Elles constituent une réponse simple, accessible et efficace aux questions des jeunes et aux inquiétudes de leur entourage. Via une évaluation de la consommation du jeune, elles lui apportent une réponse adaptée : suivi en CJC, réorientation vers d’autres structures...

Pour trouver une consultation près de chez soi : http://www.drogues-info-service.fr/Adresses-utiles.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 13 Janvier 2015 : 09h56
Mis à jour le Mardi 13 Janvier 2015 : 10h10
Source : Communiqué de presse de l’Inpes, du MILD&CA et du Ministère de la Santé, 12 janvier 2015.
PUB
PUB
A lire aussi
Pétard ! Il fume du cannabisPublié le 09/07/2007 - 00h00

Substance illicite la plus consommée en France, le cannabis peut sembler banal. Et pourtant ses effets ne sont pas à négliger : changements d'humeur, résultats scolaires en baisse, accidents de la route… Attention, danger !

Cannabis, où en est-on chez les jeunes ?Publié le 27/01/2014 - 07h30

Le cannabis est la substance illicite la plus consommée par les jeunes. À 17 ans, quatre jeunes sur dix déclarent en avoir déjà fait usage. Pourtant, après une forte hausse, la consommation semble s’infléchir chez les jeunes.Quels sont les facteurs qui influencent cet usage du cannabis ?...

Ados : ils boivent trop !Publié le 29/12/2010 - 09h49

Nous, les adultes, buvons moins, 10 litres d'alcool pur par an et par habitant, contre 17,7 litres en 1961. Mais nos jeunes ont pris la relève. Ils s’alcoolisent de plus en plus tôt, moins régulièrement, mais dans des quantités plus importantes. S’il rentre complètement saoul, faut-il...

Plus d'articles