Le Dossier Pharmaceutique : un " plus " sécurité pour vos vacances... et pour la vie !

Publié par Jacqueline tarkiel le Vendredi 31 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Août 2009 : 02h00
-A +A
Qu'il s'agisse de traitements au long cours ou de maux imprévus, pour renouveler une ordonnance ou guérir une urgence, le Dossier Pharmaceutique est précieux, surtout en vacances. Le constituer avant le voyage est facile : il suffit de pousser la porte d'une pharmacie.

Il s'en constitue mille de plus chaque mois. Et déjà 3 millions de Dossiers Pharmaceutiques, ou ' DP ', la mémoire de vos traitements, fonctionnent. Un tiers des pharmacies en ont déjà ouvert et elles doivent y venir toutes, puisque le DP est prévu par la loi du 7 janvier 2007. Service gratuit et confidentiel l'objectif du DP vise à augmenter la sécurité du patient. En effet, le Dossier Pharmaceutique une fois constitué, rassemble les données vous concernant : l'ensemble des médicaments que vous avez acquis les quatre derniers mois, avec ou sans ordonnance.

Comment fonctionne-t-il ?

En 3 secondes, ce dossier électronique alerte le pharmacien qui le consulte. Telle plante en apparence anodine peut altérer l'efficacité d'une pilule contraceptive. Deux anti-douleurs puissants risquent de s'attaquer au foie. Doliprane et Actifed ne doivent pas être pris inconsidérément. Le DP évite les associations dangereuses, ou les doublons qui entraînent un surdosage.

Votre enfant part en colonie ou chez ses grands-parents ? Il peut avoir oublié sa prescription anti-asthmatique ou, parce qu'il tousse, prendre un banal sirop à base de dérivé morphinique contre-indiqué dans l'asthme. Le DP aiguillera le pharmacien vers la bonne prescription. Le DP fonctionne d'une pharmacie à l'autre, dans toute la France. Il est à votre nom et fonctionne avec la carte vitale. Celle-ci en est la clé d'entrée. On peut faire éditer son DP et le proposer à un nouveau médecin ou à un service hospitalier, qui d'un coup d'œil voit l'ensemble de vos traitements. Attention : si depuis février 2008 le pharmacien est autorisé à dépanner les patients chroniques d'une boîte de médicaments lorsque la validité d'une ordonnance est expirée, le DP n'est pas une ordonnance et il n'en dispense pas.

Sécurité et liberté protégée

Chacun est libre de l'accepter ou non : le refus d'ouvrir un dossier pharmaceutique n'a aucune incidence sur le remboursement des médicaments. Aucune information du DP n'est écrite sur la carte Vitale. Le DP est conservé chez un hébergeur de données, SANTEOS, un portail de santé agréé, sous une forme cryptée. Et il s'auto-détruit au bout de 36 mois de non-utilisation (en cas de décès également). Mais vous pouvez le fermer à votre guise. Seul le pharmacien d'officine peut le consulter, ni la sécurité sociale ni les assurances complémentaires n'y ont accès. Vous pouvez refuser que certains médicaments y soient inscrits.

Publié par Jacqueline tarkiel le Vendredi 31 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Août 2009 : 02h00
Source : Côté santé
A lire aussi
Automédication : mode d'emploi Publié le 16/04/2007 - 00h00

L'automédication ? Oui bien sûr, à condition de respecter certaines règles. Celles-ci sont expressément soulignées dans le guide Vidal de l'automédication. Quand et comment recourir à l'automédication ? Comment bien utiliser les médicaments vendus sans ordonnance ? Etc.

Connaissez-vous vraiment votre pharmacien ? Publié le 10/04/2006 - 00h00

De tous les professionnels de santé, c'est le pharmacien qui est le plus facilement accessible : il suffit d'entrer dans une officine, sans rendez-vous préalable, pour le rencontrer. Cette accessibilité et cette disponibilité, jointes à l'obligation de respect du secret professionnel,...

Plus d'articles