Diabète type 1 insulino dépendant

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 13 Août 2009 : 02h00
-A +A
Le diabète de type 1 ou diabète Insulino Dépendant (DID), fut aussi appelé "diabète maigre" ou encore "diabète juvénile" car il peut apparaître dès l'enfance. L'alimentation joue un rôle important dans son traitement.

De l'insuline toute la vie

Dans cette forme de diabète, le pancréas devient incapable de sécréter une quantité suffisante d'insuline.Il s'agit d'une maladie dite "auto-immune" : l'organisme retourne ses mécanismes de défenses naturelles contre lui-même, en l'occurrence son propre pancréas, ce qui conduit à la destruction progressive des cellules sécrétrices d'insuline, les cellules bêta des îlots de Langerhans du pancréas.Le diabète de type 1 nécessite donc un apport régulier d'insuline. extérieure sous forme d'injections une ou plusieurs fois par jour ou d'une pompe à insuline qui en délivre en permanence : il n'y a pas d'autre traitement pour ce diabète. A ses débuts, le diabète de type 1 peut offrir une ou des rémissions qui peuvent faire croire à une guérison. Il n'en est rien. Ces rémissions sont trop souvent la porte ouverte à certains gourous qui prescrivent régimes aberrants, plantes et autres grigris dangereux.Lorsqu'on est diabétique, on ne doit se fier qu'aux seules prescriptions de son diabétologue. C'est lui qui se charge de l'éducation nécessaire : contrôles réguliers de la glycémie, appréciation, en fonction des résultats de ces contrôles, des doses nécessaires d'insuline à injecter, choix des différentes insulines, rapide ou et/ou lente et/ou intermédiaire en fonction du rythme de vie, le but étant de se rapprocher au maximum de ce qui se passe normalement dans le corps.

Alimentation et diabète de type 1

L'alimentation du diabète de type 1 s'équilibre en fonction des besoins énergétiques.Elle doit apporter suffisamment de glucides de façon à limiter au maximum les risques d'hypoglycémie. En effet, l'insuline une fois injectée continue son action : il faut donc qu'il y ait suffisamment de glucides dans le sang. Mais l'alimentation du diabète de type 1 ne doit pas apporter trop de glucides rapides (sucre, produits et boissons sucrés) qui risquent de faire augmenter la glycémie trop brutalement. Ces glucides doivent toujours être pris à la fin d'un repas, jamais avant. L'alimentation d'un diabétique insulino dépendant doit être répartie en plusieurs repas : petit déjeuner, déjeuner, collation, dîner et éventuellement encore une collation avant le coucher. Leur régularité est la base d'un bon équilibre du diabète. Selon les circonstances, une alimentation toutes les 3 ou 4 heures peut être nécessaire.En fait, rien n'est jamais fixe pour un diabétique insulino dépendant, ni les doses d'insuline, ni l'alimentation. C'est pourquoi l'éducation est si importante, surtout chez les enfants car il appartient à chacun de régler au jour le jour le traitement de son diabète. En effet, chez un diabétique tout comme chez une personne normale, les besoins énergétiques et donc les besoins en glucides peuvent varier d'un jour à l'autre (quand on fait du sport par exemple) et même d'un moment à l'autre de la journée : une réunion très stressante, par exemple, peut mobiliser plus de glucides.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 13 Août 2009 : 02h00
A lire aussi
Pompes à insuline : de plus grands bénéfices pour les diabétiques Publié le 30/04/2002 - 00h00

Les pompes à insuline sont de petits appareils capables de perfuser en continu des quantités régulières d'insuline. Plusieurs études montrent qu'elles améliorent le contrôle de la glycémie des malades, tout en diminuant les quantités d'insuline quotidiennes nécessaires. Elles sont...

Diabète de type 2 : attention aux hypoglycémies ! Publié le 04/11/2015 - 11h27

La Journée mondiale du diabète a lieu le 14 novembre. L’occasion de se pencher sur le problème du contrôle de la glycémie tout en évitant les hypoglycémies, un risque encore négligé dans le diabète de type 2. Or les hypoglycémies sévères ont des conséquences parfois très graves,...

La glycémie, c’est quoi ? Publié le 20/08/2012 - 08h26

Le sucre est le carburant de notre organisme. Sous forme de glucose, il est véhiculé par le sang jusqu'aux différents organes. Son rôle: donner à nos cellules l’énergie nécessaire à leur fonctionnement.Pourquoi est-il important de surveiller le taux de sucre présent dans le sang ?

Plus d'articles