La crème solaire détruit les coraux

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 07 Août 2015 : 12h03
Mis à jour le Vendredi 07 Août 2015 : 19h00
-A +A

Indispensable à tous les vacanciers, la crème solaire protège des coups de soleil et prémunit contre le cancer de la peau. Hélas, en bord de mer, il suffit d’une simple baignade pour que les composants actifs de celle-ci se répandent dans l’eau et sur les coraux, menaçant dangereusement les récifs coralliens et le plancton.

La crème solaire représente une réelle menace pour les coraux

Il suffirait de 20 minutes de baignade pour que 25% des produits chimiques contenus dans la crème solaire se déversent dans la mer. Résultat, chaque année, plus de 4.000 tonnes de résidus de crème solaire se déposent sur les massifs coralliens, notamment dans les zones les plus touristiques, comme en Thaïlande, au Mexique et aux Caraïbes. Cette pollution des océans fragilise les coraux : 10% des récifs sont en danger et la moitié du corail mondial serait menacée de disparition d’ici 20 ans. En effet, l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane qui filtrent les UV favorisent le blanchissement puis la mort du corail via la destruction d’une algue nécessaire à son développement et à sa survie. Ces mêmes composants chimiques que nous appliquons ou pulvérisons consciencieusement sur notre peau affecteraient également le plancton (algues microscopiques à la base de nombreuses chaines alimentaires océaniques).

Une bonne raison de choisir une crème solaire bio

Pour protéger à la fois notre peau du soleil, les océans et les coraux des produits chimiques, restent les crèmes composées avec des filtres minéraux et la crème solaire bio, fabriquée à partir de produits plus respectueux de l’environnement.

Par ailleurs, il est possible de limiter un peu l’usage de crème solaire en limitant les expositions (rester à l’ombre, sous un parasol), en portant un chapeau à larges bords ou une casquette, ainsi que des vêtements couvrants. Et pour la baignade, on peut aussi se baigner avec un T-shirt !

Enfin, certaines réserves maritimes interdisent l’usage de crème solaire, notamment au Mexique.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 07 Août 2015 : 12h03
Mis à jour le Vendredi 07 Août 2015 : 19h00
Source : Environmental Health Perspectives, http://ehp.niehs.nih.gov/, août 2015.
A lire aussi
Crème solaire : bonne pour ma peau et non polluante pour les océans ! Publié le 02/05/2016 - 10h32

La crème solaire est synonyme de vacances, de farniente et de plaisir. Si elle demeure indispensable pour se protéger des mélanomes et des coups de soleil, ces derniers temps elle est parfois décriée car accusée de polluer les océans. En cause ? Les filtres et silicones, qu’elle contient....

Les algues : des végétaux surdoués qui sauvent notre peau Publié le 03/03/2014 - 07h30

Qu’elles vivent en milieu marin ou en eau douce, les algues ont en commun d’être hautement concentrées en nutriments et minéraux essentiels aux cellules cutanées. Mais si toutes participent à la lutte contre l’apparition des rides et la perte d’élasticité, chacune a des vertus bien...

Crème solaire : le bon moment, la bonne quantité Publié le 02/07/2015 - 12h51

Le choix d’une crème solaire dépend de plusieurs critères. Mais ensuite, son efficacité est aussi conditionnée par la façon dont elle est appliquée sur la peau. Quelle quantité doit-on utiliser et quel est le bon moment pour l’appliquer ou la renouveler ? Aspects pratiques pour une...

Mes vacances écolo Publié le 08/08/2008 - 00h00

Toute l'année, nous subissons la pollution des villes qui sévit autant à l'extérieur qu'à l'intérieur de nos logements. Au moins pendant vos vacances, essayez d'éviter les expositions en choisissant judicieusement une plage propre et sur place, respectez votre environnement.

Plus d'articles