Compteurs Linky et exposition électromagnétique : un rapport d’expertise rassurant

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 16 Décembre 2016 : 18h09
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 11h44

Selon le rapport d’expertise de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), il est peu probable que l’exposition aux champs électromagnétiques émis par les nouveaux compteurs communicants de type « Linky » engendre des effets sur la santé à court ou long terme.

© Istock

Quel niveau de risques sanitaires avec les nouveaux compteurs communicants ?

Dans le cadre de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ont été installés sur le territoire national des compteurs communicants permettant la relève à distance des index de consommation d’électricité,de gaz et d’eau, et leur transmission journalière aux fournisseurs d’énergie. Parmi les inquiétudes des consommateurs : les champs électromagnétiques émis par ces nouveaux compteurs peuvent-ils avoir des effets sur la santé ? Afin d’explorer cette question, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à l’Anses de conduire une expertise.

PUB

Faible risque avec les compteurs type Linky

Considérant toutes les données disponibles à ce jour, l’Anses conclut à de faibles risques. Par exemple, dans le cas du compteur d’électricité Linky, « que ce soit en champ électrique ou magnétique, ils sont à l’origine d’une exposition comparable à celle d’autres équipements électriques déjà utilisés dans les foyers depuis de nombreuses années (télévision, chargeur d’ordinateur portable, table de cuisson à induction...) ».

L’Agence appelle cependant les opérateurs impliqués dans le déploiement de ces nouvelles technologies à fournir une information claire et facilement compréhensible aux usagers quant à leurs modalités de fonctionnement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 16 Décembre 2016 : 18h09
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 11h44
Source : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables, 15 décembre 2016, https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2015SA0210Ra.pdf.
A lire aussi
Chiffres et vérités sur le mal-être au travailPublié le 19/01/2009 - 00h00

Samotrace, c'est le nom d'un programme de surveillance de la santé mentale au travail. Ses résultats donnent des indications sur le mal-être et sur les facteurs de risques psychosociaux en entreprise. On apprend notamment que 37% des salariées féminins et 24% des salariés masculins présentent...

Faut-il avoir peur des antennes-relais ?Publié le 18/05/2009 - 00h00

Perchées aux sommets de nos immeubles et de nos écoles, elles inquiètent. Certains les accusent d'être dangereuses pour notre santé, de causer migraines et nausées et d'augmenter le risque de développer un cancer. D'autres les déclarent totalement inoffensives. Mais que sait-on réellement...

Plus d'articles