Coliques du nourrisson : les solutions naturelles pour les soulager

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Lundi 29 Mai 2017 : 10h25
Mis à jour le Lundi 29 Mai 2017 : 10h26
-A +A

Quand on rentre de la maternité avec son nouveau-né, surtout quand il s’agit de son premier enfant, quel bouleversement ! Alors quand, en plus, on est confronté quotidiennement aux coliques du nourrisson, on est complètement démuni. Voici quelques astuces pour vous aider à passer plus sereinement cette période…

Coliques du nourrisson : c’est quoi ?

La définition des coliques du nourrisson est la suivante : il s’agit de crises de pleurs inconsolables, récurrentes et régulières chez un bébé. Elles ont lieu au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine, pendant plus d’une semaine, et apparaissent souvent en fin de journée. Elles touchent près de 20 % des bébés, commencent entre la 3ème et la 8ème semaine de vie pour disparaitre aux alentours de 4 mois. En plus des pleurs, le bébé qui souffre de coliques peut avoir le ventre dur, expulser des gaz, serrer les poings, se contracter ou se tortiller et devenir tout rouge. On ne connait pas les causes exactes des coliques, qui peuvent se manifester chez les bébés nourris au sein comme au biberon. En tous cas, elles ne sont pas graves et finissent toujours par disparaître. Si votre bébé grossit et grandit convenablement, vous n’avez aucun souci à vous faire.

Les plantes au secours des coliques du nourrisson

Une des causes les plus probables des coliques du nourrisson est l’immaturité de son système digestif. Ainsi, certaines plantes qui sont connues pour faciliter la digestion peuvent être utiles pour soulager efficacement les coliques de bébé, notamment le fenouil et le tilleul. Si vous allaitez, vous pouvez boire des tisanes de fenouil qui passeront dans votre lait (en plus, le fenouil favorise la lactation !). Si votre bébé prend des biberons, vous pouvez acheter des solutions prêtes à l’emploi en pharmacie, sous forme de sticks ou de solutions buvables à donner avant les repas ou directement dans le biberon.

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Lundi 29 Mai 2017 : 10h25
Mis à jour le Lundi 29 Mai 2017 : 10h26
A lire aussi
Coliques du nourrisson : quels traitements ? Publié le 14/10/2016 - 08h05

Les coliques du nourrisson, responsables de crises de pleurs très intenses chez le tout-petit de moins de 4 mois, sont assez caractéristiques et donc faciles à reconnaître. Leur mécanisme reste non élucidé à l’heure actuelle, il n’existe donc pas de traitement médicamenteux permettant...

Pleurs du nourrisson : faut-il laisser bébé pleurer ? Publié le 26/02/2016 - 11h58

Si l’on sait de façon théorique qu’un bébé pleure, ce n’est pas pareil de l’expérimenter ! Beaucoup de parents se trouvent démunis devant les pleurs de leur nourrisson, notamment quand ses besoins physiologiques sont déjà comblés. Par crainte de passer à côté d’une cause...

Pleurs excessifs : bébé digère mal Publié le 17/11/2004 - 00h00

Rien d'alarmant à ce qu'un nouveau-né pleure. En effet, c'est son seul mode de langage. En revanche, les pleurs excessifs traduisent généralement trois grands types de troubles : la faim, le sommeil et les difficultés digestives. Après les difficultés alimentaires (régurgitations, mauvaise...

Plus d'articles