• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    4 avis
  • Commentaires (0)

Cancer du sein : un nouveau vaccin thérapeutique à l’essai

Article publié par le 24/02/2012


Cancer du sein : un nouveau vaccin thérapeutique à l’essai

Un vaccin thérapeutique fabriqué à partir des cellules immunitaires de patientes atteintes d’un cancer du sein a donné de bons résultats au cours d’un petit essai clinique.

Un vaccin thérapeutique contre le cancer du sein

Une nouvelle approche dans la prise en charge du cancer du sein vient d’être testée avec succès chez 27 femmes atteintes d’une forme précoce de cancer mammaire exprimant le biomarqueur HER2 (carcinome canalaire in situ HER2+) : ces femmes ont reçu quatre injections d’un vaccin thérapeutique « sur mesure », avant d’être traitées par chirurgie. Chez cinq d’entre elles, la maladie avait disparu au moment de l’opération. Chez la plupart des autres, la maladie semblait avoir significativement régressé.

Le vaccin testé lors de cette étude est synthétisé à partir de cellules du système immunitaire extraites du sang des patientes. Une fois isolées, ces cellules sont activées et mises en présence de fragments du biomarqueur HER2. Elles sont ensuite réinjectées dans l’organisme des patientes où elles vont induire la synthèse de défenses capables de reconnaître et d’éliminer les cellules tumorales HER2+.

Ce vaccin thérapeutique pourrait aussi prévenir les rechutes de cancer du sein

La présence de telles défenses a été détectée chez 85 % des patientes qui ont participé à l’étude. Chez certaines d’entre elles, ces défenses persistent dans l’organisme jusqu’à un an après les injections de vaccin. Cela signifie que le vaccin pourrait non seulement contribuer à faire disparaître la maladie, mais aussi diminuer le risque de rechute : si la maladie redémarrait dans l’année suivant le traitement, les défenses encore présentes élimineraient immédiatement les nouvelles cellules tumorales.

Davantage de données sont nécessaires pour confirmer la sécurité et l’efficacité de cette nouvelle approche thérapeutique. Toutefois, les bons résultats déjà obtenus devraient conduire à la mise en place d’un second essai visant à évaluer l’intérêt de ce vaccin chez des patientes présentant un cancer du sein invasif.

Sources : ARC

A. Sharma et coll., « Cancer », édition en ligne du 17 janvier 2012.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
J'ai une boule dans le sein : faut-il s'alarmer ?

E-docteur vous aide à identifier les causes probables de vos symptômes, à évaluer le niveau d'urgence et vous fait bénéficier de conseils personnalisés. C'est gratuit et anonyme.
                                                                                                                                                       Accédez à e-docteur

En partenariat avec la Fondation ARC

ARC

Accédez au site de la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer en cliquant ici