Bilan d'une maladie auto-immune

Bilan d'une maladie auto-immune

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Vendredi 01 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
-A +A
Maladie auto-immune

Pourquoi un bilan d'une maladie auto-immune ?

Le bilan biologique d'une maladie auto-immune est un bilan très spécialisé. Il a pour objectif de rechercher la présence de certains auto-anticorps ou d'autres marqueurs dans le sang, afin de vérifier une hypothèse diagnostique en faveur, soit d'un processus auto-immun, soit d'une maladie auto-immune plus spécifique.

Quels sont les examens biologiques d'un bilan d'une maladie auto-immune ?

Un bilan d'une maladie auto-immune comprends différents examens, qui ne sont pas tous demandés d'emblée. Ils sont réalisés par étapes, en commençant d'abord, par des examens orientant vers une maladie auto-immune et en cas de confirmation de cette hypothèse, par des marqueurs de plus en plus spécifiques de la maladie évoquée.Les examens sont les suivants : La recherche des marqueurs d'un " terrain " auto-immun, fréquemment associé à certaines maladies auto-immunes :

  • Un typage HLA
  • Un dosage des fractions du complément : C3, C4, CH50

La recherche d'auto-anticorps fréquent au cours de certaines maladies auto-immunes, mais non spécifiques d'une seule maladie :

  • Complexes immuns circulants (CIC)
  • Facteur rhumatoïde
  • Coombs direct
  • Cryoglobuline
  • Auto-anticorps anti-antigènes nucléaires solubles (anti-ECT)
  • Anticorps antinucléaire (AAN) [auto-anticorps anti-ENA - auto-anticorps anti-ECT - auto-anticorps anti-SSA (Ro) - auto-anticorps anti-SSB (La) - auto-anticorps anti-RNP - auto-anticorps anti-Sm]
  • Auto-anticorps anti-histone

La recherche d'auto-anticorps dirigés spécifiquement contre certains organes :

La recherche d'auto-anticorps dirigés spécifiquement contre certaines structures cellulaires et relativement spécifiques d'une maladie :

  • Le lupus érythémateux disséminé : anticorps anti-ADN [anticorps anti-ADN natif (ou test de Farr) - anti-ADN dénaturé] ; anticorps anti-phospholipides (APL), anticorps anticardiolipines (ACL), anticorps circulants lupiques ou anticorps lupus anti-coagulant (LA), anticoagulants circulants.
  • La polyarthrite rhumatoïde : facteur rhumatoïde
  • La maladie coeliaque : anticorps anti-gliadine, anticorps anti-endomysium, anticorps anti-réticuline.
  • Vascularites : anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires - ANCA
  • Sclérodermie : anticorps anti-centromères, anticorps anti-Scl-70

Guide: 

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Vendredi 01 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
A lire aussi
Qu'est-ce qu'une maladie auto-immune ? Publié le 20/01/2014 - 07h00

Dans le cas d’une maladie auto-immune, le système immunitaire combat ses propres cellules car il les considère à tort comme des ennemis.Pourquoi et quelles sont les principales maladies auto-immunes connues ?Le point sur ces étranges maladies…

Plus d'articles