Bébé maîtrise déjà la souris

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Mai 2004 : 02h00
-A +A
Les ventes de CD-Rom d'éveil pour les 18-36 mois s'envolent, tandis que les claviers « spécial bébé » et les mini-ordinateurs sont déjà bien implantés dans les rayons de jouets. Pour ou contre, initier, si tôt les enfants à l'ordinateur ?

A la maison comme à l'école, l'ordinateur est un outil d'apprentissage et de loisirs. Les petits sont naturellement très rapidement à l'aise et adorent ce média récent dit « interactif ».

Les premiers logiciels pour tout-petits (dès 18 mois) sont très ludiques et reprennent sous une forme différente des activités qui leur sont très familières : coloriage, assemblage et jeux de logique simple. Plus tard, vers 5-6 ans, ils permettent une initiation à la lecture et au calcul.

Bien sûr, les arguments négatifs existent

Face à l'épidémie d'obésité infantile que l'on constate actuellement, la sédentarité croissante des enfants est montrée du doigt. Et l'ordinateur figure, au même titre que la télé, au rang des accusés. Aussi, n'est-ce pas jouer avec le feu que de vouloir initier nos bébés à l'informatique ?Pour découvrir, apprendre et alimenter son imaginaire, un enfant a besoin de toucher, sentir et manipuler. Or les logiciels sont des programmes qui ne laissent que très peu de place à l'initiative vraie.Les expériences concrètes des jouets (jeux de construction, poupées) représentent la première étape dans la découverte, laquelle est nécessaire au développement de l'imagination. Ne risque-t-on pas de brûler les étapes en leur proposant trop tôt de passer à l'abstrait ? Cette notion d'abstrait est difficile à comprendre pour un enfant de moins de trois ans (c'est le touché de la souris qui provoque à distance cette action sur l'écran). Est-il prêt ? Est-ce utile ? Ils ont déjà tellement d'autres choses à apprendre à cet âgeLa rapidité des images, l'alternance rapide des couleurs et la lumière vive tendent à augmenter la fatigue des yeux et l'excitation du système visuel.Et enfin, certains précisent que le matériel n'est pas adapté aux plus jeunes.

Mais, c'est comme pour tout, une utilisation adaptée et sans excès peut contribuer, comme n'importe quel jouet, aux découvertes de bébé. Ce qu'il faut c'est l'accompagner et choisir un logiciel qui correspond à ses capacités.Bien entendu, l'excès est à proscrire. Ne dépassez pas une dizaine de minutes par séance. De toute façon, les tout-petits ne restent concentrés que quelques minutes. Vous pouvez ensuite passer à d'autres activités, plus physiques dans un premier temps, pour enchaîner avec des jeux manuels (construction, emboîtement, dînette).Et évidemment, ne le forcez jamais. Respectez ses envies. Cette activité doit rester un jeux, un plaisir, pour lui comme pour vous.

Cette pratique, mise à part une activité d'éveil, encourage habileté de manipulation, concentration, précision, respect des règles, logique, anticipation, création mentale Elle permet également d'initier et de mettre en pratique des notions précises de l'organisation de l'espace : « en haut, en bas, à droite, à gauche, au milieu », de mieux en mieux maîtrisées au fil des jours. Les CD-Rom sont le plus souvent animés d'un petit personnage très actif et stimulant qui félicite et encourage l'enfant dans ses découvertes.

Quelques conseils de bon usage

Installez votre enfant sur vos genoux et accompagnez-le dans toutes ses découvertes. Il a besoin de vous, de votre présence et de vos explications. Il s'agit souvent d'un moment de forte connivence et de complicité. Profitez-en, mais soyez patient. Vous devrez commencer par lui apprendre à ne pas taper trop fort sur les touches, à trouver celles qui sont actives, à manier délicatement la souris et à respecter les règles et les instructions. Bébé doit être placé à une distance minimale de 50 cm de l'écran. Réglez le son le plus bas possible afin de ne pas trop le fatiguer.Le choix du matériel est très important. Il doit bien correspondre aux capacités de votre enfant. Tenez compte de l'habitude qu'il a de l'ordinateur, plutôt que de son âge. Les logiciels dits « évolutifs » sont attrayants car ils serviront plusieurs années, mais au final, ils sont souvent moins intéressants car ils proposent un nombre plus restreint de jeux par niveau. Sachez que la majorité des produits multimédias disponibles sur le marché sont réalisés en collaboration avec des professionnels de la petite enfance.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Mai 2004 : 02h00
A lire aussi
Le sport chez l'enfant : oui, mais pas trop ! Publié le 17/09/2001 - 00h00

Le sport est devenu un véritable phénomène de société chez l'enfant. Ils sont de plus en plus nombreux à le pratiquer et de plus en plus tôt. Si l'activité sportive est nécessaire et bénéfique à l'enfant, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique, il est indispensable...

Bébé et l'acquisition de la propreté Publié le 10/12/2003 - 00h00

Dans la majorité des cas, les enfants deviennent propres spontanément entre dix-huit mois et trois ans. La méthode à suivre est très simple : laisser l'enfant évoluer à son rythme. Proposez-lui un pot, montrez-lui comment s'en servir et attendez qu'il ait envie de l'utiliser.

Plus d'articles