Bébé et les premiers livres

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 20 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Décembre 2014 : 11h25
-A +A
Les bébés adorent les livres. Il n'est jamais trop tôt pour les mettre entre leurs mains. Certes, les tous premiers seront mis à rudes épreuves. C'est pourquoi ils doivent être adaptés : en tissu, en mousse, en plastique, en carton épais, puis avec des pages plastifiées avant de passer aux livres classiques des grands. Ils seront toujours feuilletés avec grand plaisir. De plus, ils contribuent au développement du vocabulaire, de l'imagination et de la compréhension verbale.

Dès six mois, bébé nous étonne en feuilletant les pages de son livre. Pourtant, celui-ci a déjà eu la vie dure : mâchouillé, griffonné, jeté, arraché. Heureusement, aujourd'hui, les librairies regorgent de modèles adaptés aux tout-petits. Certains, en tissu ou en carton épais, sont tout simplement des livres à toucher et à manipuler, d'autres sont des imagiers thématiques ou des livres d'images très simples. Quelle que soit leur texture, ils stimulent bébé et créent des moments quotidiens privilégiés lorsque par exemple vous les feuilletez ensemble ou que vous les lui racontez avec une voix douce et gaie au moment du coucher.

Charme et séduction

Les livres enchantent les tout-petits par leurs formes, leurs dessins et leurs couleurs, mais également par votre voix lorsque vous lui lisez des histoires. Vos choix doivent donc répondre à ces critères. Fiez-vous à la simplicité : images aux contours bien nets, dessins très simples et couleurs vives.

L'imagier

Selon Anne Bacus, il doit répondre à plusieurs règles :

  • un seul objet ou animal par page ;
  • dessin précis jusque dans les détails, très réaliste comme une photo, non caricaturé mais sympathique ;
  • dessins, grands, clairs et colorés.

Apprendre à nommer

Feuilletez avec bébé un imagier en pointant chaque image et en nommant ce qu'elle représente. Rapidement, vous pourrez lui demander : « où est le chat ? », et c'est lui qui pointera son doigt sur l'image du chat. Mais il est préférable de toujours partir de l'objet concret plutôt que du dessin. Le plus simple est de commencer par les parties de son corps (voici ta main ou ta bouche, celle de maman et celle de la poupée, etc.), puis les objets familiers comme son biberon (vous lui montrez son biberon puis le nommez, avant d'aller chercher son dessin dans l'imagier).

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 20 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Décembre 2014 : 11h25
A lire aussi
Les stades d'éveil de bébé Publié le 24/12/2003 - 00h00

Chaque jour, votre bébé vous étonne. Il apprend, découvre, fait de nouveaux gestes, vous communique ses émotions. Envie de continuer à tout mettre en oeuvre pour son épanouissement ? Quelques pistes pour lui permettre de s'éveiller dans les meilleures conditions possibles...

Plus d'articles